29 novembre 2014

Archives Municipales de Metz

Je ne suis plus très actif sur ce blog par manque de temps mais un sympathique lecteur vient de m'informer de la mise en ligne des registres paroissiaux et de l'état civil de la ville de Metz.

L'adresse : https://archives.metz.fr/

Pour être informé des mises en ligne progressives, vous pouvez également vous abonner à leur page facebook : https://www.facebook.com/archivesmunicipalesmetz

22 septembre 2014

La Ciraille à Darvoy



https://goo.gl/maps/mVgkRjyMH7E2


Trouvé grâce à Google Street View, une photo du château de la Ciraille à Darvoy (67 rue de l'église) où est décédé en son domicile mon AAAGP Michel Jules Dubois. Celui-ci était maire de Saint-Denis de l'Hôtel en 1845, il décède le 16 septembre 1853 à la Ciraille qui sera inondée en 1856.

20 septembre 2014

Du nouveau sur Madame de Florian

Tout d'abord, j'ai reçu ce matin un message en anglais me demandant d'ajouter un lien dans mon blog vers un site donnant des extraits du journal de Marthe de Florian. Le lien en question est : http://offtherecordbytonyjones.com/tag/paris/

On y trouve effectivement 4 articles sur madame de Florian :
  1. An apartment in Paris, parts 1 and 2
  2. Madame de Florian's Apartment Part 2,
  3. Madame de Florian's Apartment Part 3
  4. Madame de Florian's Apartment Part 4

Je n'ai pas encore pris le temps de lire ces articles et me demande s'il s'agit réellement du journal de Marthe de Florian ou si tout cela est inventé (romancé).

Il serait intéressant de vérifier si les protecteurs et amants cités (hors Clémenceau) ont réellement existé.

Ce qui est étonnant également, c'est que mon article sur Marthe de Florian est en ce moment le plus consulté de mon blog. D'autres recherches m'ont conduit à découvrir le roman de Michelle Gable : A Paris Apartment, dont on peut lire quelques extraits et qui, lui aussi est inspiré par la vie de Madame de Florian.

15 septembre 2014

Famille de Candolle de Marseille

Ecartelé d'or et d'azur.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Tome 2. Page 430.
http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54209278


DE CANDOLLE. — Marseille

Entre le P. G., etc., et nobles Antoine et Jean de Candolle, oncle et neveu, écuyers de la ville de Marseille, etc.

Mariage entre noble Bertrand Candolle, fils de noble Blaquerias, et demoiselle Brigitte de Remesan, fille de noble Jullien de Remesan, du 23 décembre 1432, signé : Fabry, notaire

Extrait de lettres patentes concédées par René d'Anjou, Roy de Jérusalem et de Sicile, duc d'Anjou, Bar et Lorraine, comte de Provence, à noble Bertrand Candolle, par lequel lui aurait anobli toutes les terres qu'il possédait au terroir d'Aubagne, avec franchise de toutes tailles et impositions, du 13 mars 1437, lesquelles auraient été deuement enregistrées rière les archifs de S. M., signé : Boisson.

Mariage passé entre noble Estienne de Candolle, fils de noble Bertrand, et de demoiselle Brigitte de Remesan, et demoiselle Reine de Foresta (?), fille de noble Jean de Foresta et de noble Barthelemieux de Vento, du 16 septembre 1480, signé : Barralier, notaire.

Testament de noble Bertrand Candolle, fils de noble Estienne et de noble Reynière de Foresta, lequel justifie que ledit Bertrand était mary de demoiselle Georgette Capel, à laquelle a été fait légat, du 12 avril 1520, signé : Morlany, notaire.

Transaction passée entre noble Jean Candolle, sr de Julhans, et Mre Pierre Candolle, religieux et portier du monastère St Victor, frère de noble Bertrand Candolle, et noble Georgette Capel, femme â feu noble Bertrand, mère et tutrice de noble Pierre Candolle, du 31 mai 1525, signé : Alphanty, notaire.

Tutelle et inventaire des facultés dudit Pierre Candolle, par lequel il demeure constant que demoiselle Georgette Capel, sa mère, lui a été pourvue de tutrice par noble Bertrand Candolle, son mary, du 10 juillet 1526, signé : Gilly, notaire.

Mariage entre Pierre de Candolle, fils de noble Bertrand, et demoiselle Melchione Pastier, dite de Seillans, fille de noble Pierre Pastier, dit de Seillans, du 20 janvier 1568, signé : Pellicier, notaire.

Mariage entre autre noble Pierre Candolle et demoiselle Anne Durant, fille à feu capitaine Pierre Durant, du 3 février 1591, signé : Bonnet, notaire.

Certificat du mariage d'entre noble Antoine de Candolle, fils à feu Pierre Candolle, et demoiselle Marseille d'Arnaud, fille à feu Barthélémy Arnaud, vivant écuyer et gentilhomme ordinaire du Roy, du 19 août 1642, signé : Compian, notaire.

Extrait de mariage passé entre noble Jean de Candolle, fils de noble Pierre de Candolle, et demoiselle Louise Estienne, fille du sr Joseph, écuyer, et de demoiselle Marthe de Milanis, du 27 avril 1626, signé : Penna.

Acte de vente faite par noble Hugues Candolle, seigneur de Mimet, et révérendissime Guillaume, évêque de Marseille, de la terre et seigneurie de Signe la B…, du 24 octobre 1362, signé : Compian.

Certificat de preuves et consuls qui ont été élus depuis l'année 1480 jusques en 1659.

Généalogie de la descendance de ladite maison ensemble leur origine ; tirée de l'Histoire de Provence faite par César Nostradamus, gentilhomme provençal, en l'année 1614.

Fait à Aix, le 24 mars 1668.

DE CANDOLLE. — Marseille

Entre le P. G., etc., et Joseph de Candolle, écuyer de la ville de Marseille, etc.

Mariage d'entre noble Gaspard Candolle, écuyer, et demoiselle Catherine de Ladefores, du 28 juillet 1608, notaire Feris.

Extrait de baptistère dudit assigné, par lequel conte être fils de Gaspar Candolle, écuyer, et de la demoiselle de Ladefores, du 16 juin 1621.

Jugement par nous commissaires ce jourd'huy rendu, etc..

Fait à Aix, le 24 mars 1668.

12 juillet 2014

Les condottieri du trottoir

Extrait du Matin du 15/12/1912 sur Gallica (http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k570371d/f5.image.r=)

Dans ce fait divers, j’apprends qu'un oncle de mon grand-père appartenait à l'âge de 13 ans à une bande d'apaches. :-)

Les condottieri du trottoir.

Au numéro 4 de l'impasse du Mont-Viso. s'élève un immeuble, auquel une bande de facétieux apaches vient de faire subir lundi, mardi et mercredi derniers, trois sièges successifs et, mémorables..

Une dizaine de ces individus venaient, chaque soir, depuis une semaine on ne sait pour quel motif manifester devant cette ils y pénétrèrent et se firent une joie de danser la « chaloupée » dans un appartement inhabité, situé au rez-de-chaussée. Mardi, ce fut un concert de sauvages que
ces messieurs organisèrent, à grand renfort d'instruments cacophoniques.

Enfin, mercredi, un véritable assaut fut exécuté par la bande, qui se rua dans les couloirs de la maison, avec la dernière barbarie.

Cette fois les vainqueurs emportèrent, comme trophées, des planches, des portes, des plaques de cheminées puis, joyeux et satisfaits, histoire de faire un feu de joie sans doute, ils démolirent un hangar en bois, édifié dans la cour, et y mirent le feu. Après quoi, les troupes conquérantes se
retirèrent dans leurs quartiers.

Informé de ces faits, M. Dumas, commissaire de police, après avoir ouvert une enquête, fit procéder à treize arrestations, dont trois seulement furent maintenues celle des nommés André Bertault, dix-neuf ans, dit « Lagardère », habituant 12, impasse des Deux-Frères, Edouard Richard, dit « Tinette », vingt et un ans, logeant 10, passage du Mont-Viso et le jeune Paul Clocher, treize ans, demeurant 2, impasse des Deux-Frères.

Ne pas confondre cette impasse des deux frères à laquelle on accédait via l'impasse du Mont Viso situé au 34 de la rue du Poteau avec l'impasse des deux frères qui était situé à proximité du moulin de la galette.

Ces trois belliqueux adolescents iront au Dépôt, où l'humidité bien connue des cachots refroidira sans doute un peu leur trop guerrière humeur.



Ci-dessous quelques autres articles intéressant le passage du Mont-Viso :

Le Petit Parisien (Paris)
Le Petit Parisien (Paris)
Source: gallica.bnf.fr


Le Petit Parisien (Paris)
Le Petit Parisien (Paris)
Source: gallica.bnf.fr


Le Petit Parisien (Paris)
Le Petit Parisien (Paris) du 15/12/1886
Source: gallica.bnf.fr


Le Petit Parisien (Paris)
Le Petit Parisien (Paris) du 09/08/1893
Source: gallica.bnf.fr


Le Figaro (Paris. 1854)
Le Figaro (Paris. 1854) 22/9/1896
Source: gallica.bnf.fr

27 mai 2014

de Grasse de Briançon

Armes : d'or au lion de sable couronné de même à l'antique armé et lampassé de gueules

Devise : pro me, domine, responde.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Tome 2. Page 429.
http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54209278


Entre le P. G., etc., et noble Jean-François de Grasse, sr de Briançon, Henry et François de Grasse, frères, sieurs de la Collette et Verrayon.

Hommage preste au Roy par magnifique seigneur Bertrand de Grasse, chevalier, seigneur du Bar, chambellan et conseiller du Roy, des terres et seigneuries y exprimées, de l'année 1437.

Testament de noble Bertrand de Grasse, par lequel institua son héritier Charles de Grasse, son fils, de l'année 1448, Grassi, notaire.

Hommage preste au Roy René par ledit Charles de Grasse, fils et héritier dudit Bertrand, desdites terres et seigneuries, attitré dans icelui de la qualité de noble, de l'année 1457.

Autre hommage preste au roy Charles par noble Jean de Grasse, seigneur dudit Briançon et autres places, des terres y mentionnées, qualifié fils dudit noble Charles, de l'année 1485.

Testament dudit noble Jean de Grasse de l'année 1548, Mouton (?), notaire.

Codicille de noble Antoine de Grasse, seigneur baron dudit Briançon, de l’année 1574, fils dudit noble Jean, par lequel il conte d'avoir fait son héritier Hiérosme de Grasse, son fils, Diacre (?), notaire.

Donation faite par ledit noble Hiérosme de Grasse en faveur de noble Charles de Grasse, son fils aîné, de ladite terre de Briançon.

Extrait de quittance concédée par ledit noble Charles de Grasse à noble Jean-François de Grasse, son fils, de l'année 1630, notaire Sauvaire.

Extrait du baptistère dudit noble Jean-François de Grasse, défendeur, fils dudit feu noble Jean-François premier, du 5 mai 1622.

Testament dudit noble Jean-François de Grasse premier, par lequel il conte que ledit noble Jean-François second, l'un desdits défendeurs, est son fils et son héritier, de l'année 1647.

Testament dudit noble Antoine de Grasse, fils dudit noble Jean, par lequel institue ledit noble Hiérosme et fait légat à noble Claude, ses enfants, de l'année 1572.

Mariage de noble Honoré de Grasse, fils dudit noble Hiérosme, avec demoiselle Anne-Françoise de Grimaldy, de l'année 1607.

Partage fait par ledit noble Hiérosme de Grasse de toutes les terres qu'il possédait en faveur de ses enfants y dénommés, de l'année 1611.

Mariage de noble Henry de Grasse, seigneur de les Coulettes, l'un des défendeurs, fils dudit noble Honoré, avec demoiselle Françoise de Blacas d'Aups, de l'année 1657.

Baptistère de noble François de Grasse, sr de Verrayon, autre défendeur, fils dudit noble Jean de Grasse, et ledit Jean dudit noble Hiérosme, du 13 septembre 1667.

Fait à Aix, le 23 mars 1668.

17 mai 2014

Famille de Clapiers de Hyères

Blason de ClapiersDessin de Sébastien Avy publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb.

Armes : fascé de six pièces d'azur et d'argent, au chef d'or.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Tome 2. Page 428.
http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54209278

Entre le P. G., etc., et François, Marc-Antoine et Joseph de Clapiers, srs du Puget, etc.

Mariage de noble écuyer Jean-François de Clapiers, sr de Pierrefeu, fils de noble Antoine et de demoiselle Perrine de Castellane, avec noble et généreuse demoiselle Anne de Glandevès, du pénultième avril 1526, signé : Bernard.

Hommage preste au Roy par ledit Jean-François de Clapiers, écuyer.sr du Puget et de Pierrefeu, de la place et seigneurie desdits lieux, du 16 juin 1548.

Mariage de noble François de Clapiers, écuyer du Puget, fils de noble Jean-François, sr du Puget et coseigneur de Pierrefeu, et de la demoiselle de Glandevès, avec la demoiselle de Rochas, du 10 décembre 1553, signé : Isoard, notaire.

Mariage de Jacques de Clapiers, sr du Puget, fils de noble François et de la demoiselle de Rochas, avec demoiselle Catherine de Foresta, du 22 juin 1586, reçu par me Gilles, notaire d'Aix.

Mariage de noble Marc-Antoine de Clapiers, sr d'Aiglun, fils dudit Jacques, sr du Puget, et de la dame de Foresta, avec demoiselle Anne de Glandevès, du premier jour de l'an 1624, signé : Roustan, du lieu du Puget.

Mariage de noble M. François de Clapiers, sr du Puget, fils de Mre Marc-Antoine, sr dudit lieu et d'Aiglun, avec demoiselle Jeanne de Riquetti, du 11 avril 1643, signé : Icard, notaire de Marseille.

Baptistère de Marc-Antoine de Clapiers, fils d'autre M. Marc-Antoine et de dame Anne de Glandevès, de l'année 1639.

Autre baptistère dudit Joseph de Clapiers, fils dudit Marc-Antoine et de la dame de Glandevès, de l'année 1642.

Arrentement de la terre et seigneurie du Puget pour la somme de 1300 H, sous les réserves y énoncées, du 6 décembre 1649.

Fait à Aix, le 23 mars 1668.

23 mars 2014

Vente Giraudon Tesei

Ci-dessous une information intéressant uniquement ma généalogie personnelle trouvée dans le Mémorial d'Aix sur internet.

Extrait du Mémorial d'Aix du Dimanche 27 novembre 1938

Premier Avis

Suivant acte reçu par Me VACHIER, notaire à Aix, les 20 octobre, 9 et 16 novembre 1938, enregistré à Aix (A.C) le 18 novembre 1938, volume 593 bis, folio 10, case 66, Mme Julia TESEI, commerçante, veuve de M. Lucien Emile DURAND et M. Victor GIRAUDON, étudiant, demeurant tous deux à Aix, rue Peyssonel n° 4, ont vendu à M Jules MATTEI, chauffeur et Mme Rose GAMALERI, son épouse, demeurant ensemble à Aix, rue Boulegon no 20, le fonds de commerce de restaurant sis à Aix, rue de la Couronne numéro seize (16). Oppositions dans les dix jours du deuxième avis, en l'étude de Me VACHIER, notaire à Aix, domicile élu.

de Raymond d'Eoux et Peyrolles

Entre le P. G., etc., et nobles Honoré, Joseph-Pol, Laurens, Victorin et Alexandre de Raymond, sgrs d'Eoux et de St Honoré, résidant au lieu de Peyrolles et de Jouques, etc.

Investiture d'une portion de la terre d'Eoux ; échange d'une portion de la terre d'Entrecasteaux, entre Albanon de Raymond, sr d'Eoux et Refforciat de Castellane, du 16 janvier 1425.

Reconnaissance de plusieurs propriétés au terroir d'Eoux par Monet Dansoly (?), de Castellane, et noble Estienne de Raymond, sr dudit Eoux, du 16 février 1507, signé : Laurens.

Transaction, en latin, passée entre le chapitre de Senes et noble Elzear de Raymond, seigneur dudit Eoux, sur les droits des places dudit Eoux, Sigonce et Estelle, du 6 mars 1517, signée : Bernard.

Reconnaissances, en latin, passées par aucuns particuliers d'Eoux, en faveur d'Estienne de Raymond, du 26 décembre 1526, signées : Fauchier.

Ratification de la rémission de la place d'Eoux, du 7 janvier 1535.

Extrait de procuration faite par magnifique seigneur Elzéar de Raymond, sr d'Eoux, à Jean, son fils, pour aller recouvrer les effets de frère Pierre de Reymond d'Eoux, chevalier de l'ordre St Jean de Jérusalem, mort pour le service du Roy, commandant les galères en Angleterre, du dernier février 1546, signé : Castillon, notaire.

Provisions données par S. M. François Ier au sr chevalier d'Eoux, pour commander deux galères, du 26 juin 1540, signées : Breton.

Autres lettres dudit François Ier par lesquelles il fait le chevalier d'Eoux, capitaine de la troisième galère, du 10 décembre 1543.

Ordre du Roy au sr chevalier d'Eoux pour la construction de deux galères ou brigantins, du 5 janvier 1544, signé : François et de Laubespine.

Autre ordre de François Ier pour donner ce qui serait nécessaire aud.sr chevalier, qui avait la surintendance de quatre galères, du 27 janvier 1544.

Lettres du Roy écrites au Grand Prieur de St Gilles, pour faire pourvoir le sr chevalier d'Eoux du prieuré de Toulouse et, dans icelle, est fait mention comme il avait envoyé un gentilhomme au Grand Maistre pour lui envoyer la grand croix, en datte du 14 décembre 1544.

Extrait de testament d'Elzéar de Raymond, par lequel institue Jean, son fils, héritier, du 4 juillet 1550, Castillon, Digne, notaire.

Mariage d'Elzéar de Raymond, fils de feu Augias, seigneur d'Eoux, avec demoiselle Catherine d'Alagonia, du 18 décembre 1541, signé : Maliverni, notaire.

Réception de frère Pierre de Raymond d'Eoux, chevalier, à l'ordre St Jean de Jérusalem, du 1 mars 1569.

Extrait de mariage de me Scipion de Raymond, seigneur dudit Eoux, fils de Jean, avec demoiselle Isabeau de Villeneuve de Vauclause, du 6 janvier 1567, signé : Castigny.

Extrait de mariage d'entre noble Claude de Raymond, seigneur d'Eoux, avec dame Anne de Laugier, du dernier avril 1389, signé : Bonnaud.

Commission au sr d'Eoux par Mgr de Guise pour y commander une compagnie de 50 hommes, pour le service du Roy, du 3 janvier 1596.

Extrait de mariage entre noble Honoré de Raymond et demoiselle Lucresse de Demandolx, fille du sr de la Palud, du 27 décembre 1628.

Mariage de me Joseph de Raymond et demoiselle Louise de Villeneuve Tourettes, du 15 décembre 1564, signé : Albanelly.

Extrait d'autre contrat de mariage dudit Joseph de Raymond et demoiselle Isabeau de Pontevès, fille du sr vicomte de Bargême, du 15 février 1659, signé : Amiel, notaire.

Extrait de mariage entre noble Gaspard de Raymond, sr cadet d'Eoux, fils de Jean et de demoiselle Catherine d'Alagonia, avec demoiselle Lucresse, du 28 avril 1569, signé : de Manson, notaire.

Extrait de mariage de noble Claude-Paul de Raymond, sr d'Eoux, fils de Gaspard avec demoiselle Anne Yvan (?), du 29 janvier 1606, signé : Pruis (?) notaire.

Extrait de mariage de noble Joseph Honoré de Raymond, sr d'Eoux, avec demoiselle Anne de Madon de Pierrerue (?), du 14 septembre 1634, signé : André.

Extrait de sentence arbitrale entre le curateur de Claude, Claude-Paul de Raymond, srs dudit Eoux, avec Claude de Raymond, du 2 septembre 1596, signé : Molet (?) notaire.

Testament de Claude-Pol de Raymond.

Extrait de baptistère de nobles Victorin et Alexandre de Raymond, des 25 janvier 1637 et 28 juin 1656.

Fait à Aix, le 11 février 1668.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Tome 2. Page 427.
http://gallicalabs.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54209278


12 février 2014

Robin de Tarascon

Armes : fascé d'or et de gueules de quatre pièces, à trois merlettes de sable, posées sur les fasces d'or.

Entre le P. G., etc., et Antoine de Robin, sr de Graveson, Pol et Estienne de Robin, frères, écuyers de la ville de Tarascon.

Certificat du greffier des submissions d'Arles entre noble Louis de Roubin, du 4 juillet 1654.

Quatre divers certificats d'actes, où lesdits de Roubin sont qualifiés nobles, des années 1648, 1651, 1658, reçues par mes Lieutaud et Avignon.

Extrait de testament de noble Pierre de Roubin, sr de Graveson, du 24 juin 1483, reçu par me de Fougères, notaire, en latin.

Extrait de mariage entre noble Estienne de Roubin, sr de Graveson, et demoiselle Louise d'Aiguières de Méjanes, du 1 septembre 1525, aussi en latin.

Extrait de testament de noble Estienne de Robin, sr dudit Graveson et en partie de Barbentane, du 22 janvier 1556, reçu par me Bijody, notaire dudit Graveson.

Extrait de testament de noble Antoine de Robin, sr dudit Graveson, du 1 septembre 1618, reçu par me Bronset, notaire d'Eyrargues.

Mariage entre noble Pol François de Roubin, sr de Graveson, fils d'Antoine, et demoiselle Anne de Puget Chasteuil, du 18 novembre 1612.

Extrait de testament de noble Pol François de Roubin, sr de Grave-son, du 21 décembre 1644, notaire Guignard.

Extrait de mariage entre noble Antoine de Roubin, sr dudit Graveson, et demoiselle Madeleine de Clemens, du 25 juillet 1635, reçu parme Astier, notaire de Tarascon.

Extrait de mariage entre noble Paul de Roubin et demoiselle Marguerite de Guibert de la Rostide, du 21 avril 1643, notaire Contaud dudit Tarascon.

Fait à Aix, le 24 mars 1668.

Sur cette même famille, voir aussi :
  1. La notice historique sur la maison de Barbentane,
  2. L'aperçu historique sur le château de Barbentane.

08 janvier 2014

AD66 : Les archives des Pyrénées Orientales en ligne

Les archives des Pyrénées-Orientales viennent de mettre en ligne l'état civil du département ainsi que les registres de préparation militaire et recrutement de l'armée et les recensement de la population. L'adresse : http://archives.cg66.fr

02 janvier 2014

Le Var numérisé sur le site de la bibliothèque municipale de Fréjus

Sur le site de la Bibliothèque municipale de Fréjus, on peut consulter, avec possibilité d'utiliser un outil de recherche, les numéros du journal "Le Var" qui a été publié à Draguignan de 1853 à 1944. Au total, ce sont plus de 31000 pages intéressant l'actualité internationale, nationale et varoise qui ont été numérisées. Personnellement, j'ai pu facilement y trouver dans les annonces d'état-civil, des compléments sur les généalogies des familles Giraudon et Rognin à Draguignan.


L'adresse : http://www1.arkhenum.fr/bm_frejus_le_var/
eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+