28 mars 2013

AD 62 Mise en ligne de l'état-civil du Pas de Calais

Bonne surprise, les archives du Pas de Calais viennent de mettre en ligne l'état-civil du département. Dans cette rubrique, vous pourrez consulter les registres paroissiaux (de 1553 pour le plus ancien à 1792) et d'état civil (1793 à 1882 environ) ainsi que les tables décennales jusqu'en 1912.

Adresse des archives en ligne : http://www.archivespasdecalais.fr/Archives-en-ligne

Accès direct à l'état-civil : http://www.archivespasdecalais.fr/Archives-en-ligne/Etat-civil

Les Allatini dans La Vedette de Marseille

En poursuivant mes recherches sur l'ascendance Latil à Marseille, je suis tombé sur la famille Allatini, célèbre famille d'industriels et négociants juifs de Salonique, qui sont aussi dans l'ascendance de la famille Dassault (voir les Dassault sur la trace des Allatini).

Grâce aux mariages de Marseille sur Ancestry, j'ai pu trouver une bonne dizaine de mariages d'Allatini que vous pouvez voir sur mon arbre geneanet.

Les Allatini sont aussi très souvent cités dans la Vedette de Marseille sur Gallica. Vous trouverez ci-dessous quelques unes des citations les plus intéressantes.

La Vedette du 29/06/1901 no 1272
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56733574/f2.image

Ainsi que nous l'annoncions, jeudi après midi a été célébré, à la Synagogue, le mariage de Mlle Anna Allatini avec M. Jules-D. Galula.

La décoration intérieure était très luxueuse : un superbe dais aux riches draperies avait été placé devant les Tables de la Loi, les lustres éclairés, des plantes vertes et des multitudes de corbeilles de fleurs toutes plus belles les unes que les autres, sortant des belles serres St-Ferréol de la maison Couston.

M. le grand-rabbin Weill a lui-même donné la bénédiction nuptiale et prononcé une savante allocution. Pendant toute la cérémonie, les orgues, sous les doigts habiles de M. Messe, ont joué d'abord la Marche des Fiançailles, de Dubois, puis ont accompagné un groupe de choristes, sous la direction du réputé musicien, M. Armand Tédesco ; les soli étaient faits par Mlle Lomagne, MM. Malka et Fournier.

Au Consistoire, un long défilé d'amis est venu féliciter et apporter ses vœux à M. et Mme Jules Galula, puis on s'est rendu à Bonneveine, au château de Mme S. Allatini.

Trop rapidement, nous avons parcouru les superbes et ombragées allées, de ce domaine enchanteur, et, au trot de nos chevaux, passé devant un lac d'une coquetterie exquise, côtoyé un parc où de jeunes pouliches prenaient leurs ébats, traversé un parc, anglais aux savants contours, garni de fleurs magnifiques et rares, pour arriver sur la terrasse où s'élève, en style gothique, le château, une petite merveille d'architecture.

Les invités étaient reçus par les aimables maîtres de céans, et, après avoir salué les jeunes et heureux époux, parcourent les salons richement meublés, où ne pouvaient se compter les corbeilles de fleurs et les bouquets faits pour la plupart par les maisons J.-B. Ricard, Couston et Moll.

Le buffet succulent, fourni par Granon et servi par Meragalli, était installé dans la salle à manger et a subi avec honneur de multiples assauts. On a également bu du Roederer et du Champagne comte de Francolini.

Des groupes se sont ensuite formés sur la magnifique terrasse, et jusqu'au soir on a goûté les délices d'une des plus belles soirées du commencement de l'été.

Nous nous en voudrions de ne pas signaler avec quelle courtoisie et quel tact MM. Mossé, de Vecchio, Bénet, Trinquier ont rempli les fonctions de commissaires d'honneur, et aussi les mignons petits pages de la mariée, Mlle Dora Allatini, MM. André Bellaïs et Darius Milhaud.

Nous avons noté : la mariée, en riche toilette de mousseline à plis plumetis sur transparent de satin blanc ; Mmes S. Allatini, taffetas noir et entre-deux de dentelles blanches ; A. Allatini, robe Empire crépon paille garnie de magnifiques Angleterres ; Galula, superbe toilette Chantilly noir incrustée points d'Angleterre sur dessous blanc-pastel ; Emile Allatini, satin gris-perle, broderies sur même étoffe ; Bloch, ravissante toilette voile gris incrusté Chantilly noir ; Edouard Allatini, robe linon, applications Chantilly ; Fernandez, magnifique toilette art nouveau ; G. Milhaud, dentelles Renaissance sur fond paille; Perquel (de Paris), robe crépon crème et velours noir ; P. David, foulard et dentelles.

Mlles Emma Allatini, robe mousseline et plumetis blancs ; Aimée et Olga Allatini, louisienne rose ; S. et G. Bloch, mousseline rose et mousseline blanche.

Puis, au hasard du souvenir, soit au Temple, soit à la réception : Mmes la marquise de Carcano, toilette gris-perle avec incrustations et fleurs de mousseline ; Nissim Samama, élégante robe pastel et diamants superbes ; Limburger, satin noir et Angleterres ; Fleich, dentelles noires ; Morhange, mousseline linon paille, paletot Empire dentelles noires ; Velten, tulle noir, applications dentelles blanches ; Imer, dentelles blanches Renaissance ; Bellaïs, linon paille, applications . vieilles dentelles Burano ; Luzzati, mousseline de soie noire, incrustations cabochons ; Scaramanga, linon écru et dentelles ; Carr, mousseline noire ajourée de blanc ; Bénel, satin noir ; Meyffren, soie bleu pâle ; Théologo, soie noire, applications dentelles ; Blachette, mousseline de soie noire sur transparent rose ; Karsenty, dentelles noires ; Viterbo, foulard bleu ; Lévy-Valensi, dentelles noires sur transparent blanc; Boccara, bleu pâle et dentelles noires, Palm, Garcin, Cohen, Bloch, Grémieux, Pignatel, Botazzo, Bensussan, etc.

MM. Alfred et Guido Allatini, A. Bloch, Grimanelli, G. Milhaud, Perquel, Fernandez, Silvera, D. Galula, David, Mossé, Bénel, de Vecchio, Trinquier, Amoretty, Limburger, Fleich, Pontecorboili, Luzzati, marquis de Carcano, comte de Torrijos, Férera, de Campou, Théologo, Vuccina, Junès, Darras, Franc, Mimbelli, Scaramanga, Vlasto, Bellaïs, Carr, Samama, Magaï, Caramano, Câssoute, Gugheneim, Karsenty, Pignatel, Botazzo, Lumbroso, Portelli, Ginieis, René, Valabrègue, Laforcst, Dreyfus, Richard, Boccara, Blohorn, Meyffren, Garcassonne, Morhange, Garcin, Cohen, Viterbo, Palm, Blachette, Gardair, Monod, etc.

La Vedette du 6/6/1903 N1363 page 352
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56850073/f8.image

Mercredi, à la mairie, a eu lieu le mariage de Mlle Amy Allatini, la charmante fille de Mr et Mme Edouard Allatini, avec Mr Ed. Bernheim, le jeune et réputé avocat à la Cour d'appel de Paris.
Les témoins étaient MMr H. Bernheim, professeur à la Faculté de Nancy ; G. Milhaud, président du Tribunal de commerce d'Aix ; Paul David, avoué à la Cour d'Aix, et Paul Morel, avocat à la Cour d'appel de Paris.
La cérémonie religieuse a eu lieu jeudi à la synagogue richement décorée par la maison Couston, au milieu d'une très nombreuse et élégante assistance.

Elle était présidée par le grand-rabbin Mr Weyl, qui a prononcé un beau discours.

Le jeune frère de la mignonne mariée, Mr Eric Allatini, un excellent violoniste, et l'un des meilleurs élèves de M. Audoli, a joué avec art l'andante du beau Concert Romantique, de Godard ; puis on a eu grand plaisir à entendre la jolie voix de Mr Jacques Malka, le ténor si apprécié dans le monde des artistes. Les orgues étaient tenues par Mr Hesse qui dirigeait aussi les chœurs, parmi lesquels se trouvaient les meilleurs chanteurs du groupe Berlioz, MMr Fournier, Leydet, Boyer, etc.

Dans l'assistance très élégante et nombreuse, nous citerons MMrs, Mmes et Mlles Ed. Allatini, Bernheim, Guido Allatini, Galula, marquis et marquise Carcano, H. Luzzatti, Adolphe Puget, Fernandez, David, Reybell, Samama, Milhaud, P. Morel, Vittini Blachette, Stratti Scaramanga, Rodrigues, Nissim Samama, Waller, Naegely, César Meyffren, Castelli, Lumbroso, Bergel, Lévy, Tedesco, Crémieux, Nathan, Saïas, Kahn,Malka, Roulï, Fleisch, Junès, Bernabo, Illner, Tessarin, Palm, Abram, Petit, Cassoute, Beau ; Mlles Suzanne, Madeleine David ; Jane, Nelly et G. Rodrigues ; Juliette Petit, Bergel, etc.

La quête a été faite par les gracieuses Mlles Allatini, Jane Rodrigues, et: J. Fernandez.

Il y a eu une réception et un lunch superbe, dans les riches salons de Mr et Mme Edouard Allatini, à la rue Paradis.

Des fleurs partout, disposées avec un goût exquis par J.-B. Ricard et de splendides corbeilles envoyées aux jeunes époux.

Un buffet exquis était tenu par Linder.

Nos meilleurs vœux de bonheur aux nouveaux époux et nos compliments à Mr et Mme Ed. Allatini et à la famille Bernheim.

La Vedette du 05/06/1909 (A33, N1678).
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55965164/f3.image

En l'honneur du mariage de sa charmante fille MIIe Edma Allatini, avec Mr Félix Levy-Valensi, Mme Alfred Allatini offrait, dimanche, dans les splendides salons du Palace-Hôtel de la Réserve, un grand dîner qui réunissait une assistance des plus élégantes.

On ne pouvait, en effet, choisir un cadre plus séduisant ni plus élégant que les beaux salons de la Réserve qui, illuminés brillamment et par une nuit idéale, étaient merveilleux. Rien n'est plus agréable ni de plus luxueusement coquet.

La table était princièrement fleurie et quant au menu, signé Echenard, il fut exquis et servi avec une correction hors de pair.

Dans la soirée on a fait un peu de musique, quelques tours de valse aussi, et la soirée, au spectacle enchanteur de la rade avec ses flots argentés par la lune et ses innombrables villas illuminées, s'est terminée de la plus agréable façon.

Parmi les convives auprès de Mme Alfred Allatini, citons : comte et comtesse Pio di Savoia, Mrs et Mme E. Lévy-Valensi, Jules Galula, Mme Emile Allatini, Mr et Mme Guido Allatini, E. Bensimon, Georges David, Fernandez, S. Saïas, César Meiffren,. F. Palm, Lumbroso, Paul André, Jacques Valabrègue, David et Gabriel Milhaud, docteur Saïas, Fernandez-Diaz, Paul David, docteur Mossé, Eliezer Bensimon, Gustave Fernandez. Mlles Maria et Sylvia Pio de Savoia, Germaine et Suzane David, Dora Allatini, Suzane David, Iva Fernandez, Méda et Mireille Palm, R. Stora.

Nommons encore Mrs André Allatini, J., Henri et Julien Valensi, Dario Allatini, Georges Lombroso, P, Saïas, Daniel Palm, Théo Meiffren, Darius Milhaud, Félix Valabrègue, etc.

Toujours pour fêter le mariage de Mlle Allatini avec Mr Levy-Valensi, Mr et Mme E. Levy-Valensi ont donné, mardi soir, un grand dîner aux salons Pain. Le menu fut succulent, et au dessert, pourvu des plus exquises friandises de Linder, on a levé les coupes en l'honneur des futurs époux.

La soirée s'est aussi terminée de la plus agréable façon et à peu près les mêmes personnes, déjà citées à la soirée de dimanche, y prenaient part. Nous nommerons pourtant Mrs Mmes et Mlles Levy-Valensi, Allatini, J. Golula, le grand rabbin Meiss, David, Stora, Fernandez, Weil, docteur Isaac, Bard, Tubiana, Molko, Palm, Milhaud, Valabrègue, Mossé, Bensimon, etc.

La Vedette du 22/12/1906 (A30, N1549)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5596608x/f7.image

Ainsi que nous l'avons annoncé, lundi après-midi a eu lieu à la mairie le mariage de Mlle Olga Allatini, la gracieuse et charmante jeune fille de Mr Guido Allatini, le sympathique négociant de notre ville, avec Mr Robert Fraenkel, industriel à Elbeuf.

Mr Chariot a lui-même uni les jeunes et heureux fiancés et a eu pour eux et leurs familles des paroles charmantes et pleines d'à-propos.

Les témoins étaient : pour Mlle Allatini, ses deux oncles, Mrs Giulio Lumbroso et Achille Block ; Mr Fraenkel était, assisté de son frère, Mr Henri Fraenkel, et de son oncle, Mr Paul Fraenkel.

Le soir, à l'occasion de la signature du contrat, Mr Allatini a donné, en son superbe château de Bonneveine, un grand dîner prié dont les honneurs étaient faits par Mlle Olga Allatini, en une délicieuse robe en mousseline de soie bleue, garnie de dentelles et perles argent.

Remarqué également autour de la table :

Mmes E. Pinto, pailletée rouge ; Alfred Allatini, dentelles noires et points à l'aiguille ; Emile Allatini, mousseline de soie noire, broderie Alençon ; Galula, toilette Chantilly et tulle ; Achille Block, dentelles noires ; Gustave Fernandez, tulle pailleté rouge ; Jules Galula, riche toilette dentelles Irlande ; André Schwob, crêpe de Chine blanc et dentelles ; Victor Fraenkel, dentelles noires ; comtesse Marazzi, élégante robe en crêpe de Chine blanc brodé ; Luzzati, dentelles noires ; Paul André, mousseline de soie noire garnie Venise.

En de fraîches toilettes blanches : Mlles Edma et Dora Allatini, Eva Fernandez, Gilda Block, Hélène Fraenkel.

La cérémonie religieuse a été célébrée, en grande pompe, mercredi, au temple de la rue Breteuil, décoré de nombreuses plantes vertes et brillamment illuminé. Mr le grand-rabbin Meïss a présidé la cérémonie et a prononcé une allocution remarquable.

Dans la salle du Consistoire a eu lieu ensuite un brillant et long défilé de parents, d'amis heureux d'apporter aux jeunes conjoints et à leurs familles félicitations, vœux et souhaits.

Noté au cortège : la jolie mariée, en une superbe robe princesse en satin liberty, toute recouverte Angleterre ; Mmes Alfred Allatini, satin noir liberty, pointe à l'aiguille ; Pinto, velours vert amande ; Emile Allatini, velours noir brodé et Irlande ; Louis Fraenkel, velours violine ; Paul Fraenkel, soie grise ; David Milhaud, mousseline soie prune et velours; Jules Galula, très élégante robe de velours gris, incrustations dentelles de Venise ; Friedmann, mousseline de soie lie de vin ; Henri Fraenkel, pailleté noir et dentelles ; Victor Fraenkel, météor crème et Irlande ; Galula , velours noir garni riches Angleterre; Gabriel Milhaud, velours noir, dentelles Alençon ; Paul David, velours noir et broderies ; André Schwob, voile bleu, pervenche et j.iis ; Fernandez, superbe robe en mousseline de soie et dentelles Chantilly ; A. Block, dentelles noires et point à l'aiguille.

Une réunion tout intime a réuni ensuite les parents au château de Bonneveine et le soir même les heureux époux partaient pour Paris.

Buffet superbe pourvu des plus exquises friandises de Fornero-Granon.

Nous adressons à Mr et Mme Robert Fraenkel et à Mr G. Allatini nos meilleurs vœux de bonheur et nos félicitations.

20 mars 2013

Foix de Fabas

FOIX DE FABAS (DE), maison issue des anciens comtes de Foix, qui ont eu des alliances avec la maison royale de France, et avec plusieurs souverains de l’Europe. La branche de Foix de Fabas, établie en Languedoc et dans le département de l’Ariège, descend de :
  1. Corbeiran de Foix, IIe du nom, chevalier, seigneur de Rabat et Fornets, fils de Jean de Foix, IIe du nom, et de Léonor de Comminges, vicomtesse de Couserans, est qualifié de cher cousin par Catherine, reine de Navarre, dans un acte du 1er juin 1495 ; il épousa Jeanne de la Roque-Nébouzan-Saint-Etienne, de laquelle il eut entre autres enfants :
    1. Jean de Foix, IIIe du nom, qui continua la branche aînée des comtes de Foix ;
    2. Autre Jean, qui suit :
     
  2. Jean de Foix, seigneur de Saubiac, de la Motte et d’Argan, était en bas âge lors du testament de Jeanne de la Roque sa mère, qui lui donna la terre de Saubiac, dans le diocèse de Bazas ; il fut père de :
     
  3. Antoine de Foix, seigneur de la Motte, qui testa le 15 février 1571, il épousa le 9 février 1521, Jeanne de Cavars, de laquelle il eut :
     
  4. Roger de Foix, seigneur de la Motte, qui, entre autres enfants, laissa :
     
  5. Jean-Jacques de Foix, seigneur de la Motte, qui épousa Gabrielle d’Orbessan, qui le rendit père de :
     
  6. Nicolas de Foix, seigneur de la Motte, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, le 1er avril 1633 ; il épousa le 5 juin 1612, Marie d’Encausse, de laquelle entre autres enfants il laissa :
     
  7. Nicolas-Emmanuel de Foix, seigneur de Fabas, maintenu dans sa noblesse, par jugement de M. de Besons, commissaire départi par le roi, le 8 juillet 1669 ; il avait épousé le 5 décembre 1647, Paule de Hunault, qui le fit père entre autres enfants de :
     
  8. Nicolas-Melchior de Foix, seigneur de Fabas, Montardit, Barjac et Lassère ; mousquetaire du roi dans la première compagnie, a épousé Marie de Castex, fille d’Etienne de Castex, baron et seigneur de St.-Martin ; de ce mariage :
    1. Etienne-Gaspard, dont l’article viendra ;
    2. Marie-Anne, mariée à Paul, marquis de Lordat.
     
  9. Etienne-Gaspard de Foix, seigneur de Fabas, mousquetaire du roi, a épousé, en 1733, Henriette de l’Estang, fille de Jean, vicomte et seigneur, de Celles ; de ce mariage :
     
  10. Paul-Louis de Foix, seigneur de Fabas, né en 1754, page du roi en 1770, officier dans le régiment de Noailles, dragons, député du département de l’Ariège en 1814, pour féliciter S. M. Louis XVIII à son avènement au trône ; a épousé en octobre 1775, Françoise de Percin, fille de Louis-Marie, marquis de Percin, seigneur de la Mothe et Lillange ; de ce mariage :
    1. Joseph-Léopold, né en 1790 ;
    2. Alexandre-Henri, né en 1793, lieutenant dans le huitième régiment d’infanterie légère ;
    3. Trois demoiselles : 1. ° Lucette ; 2. ° Charlotte ; 3. ° Adèle.
Cette généalogie de la maison de Foix de Fabas, est dressée d’après le père Anselme.

Armes : « D’or, à trois pals de gueules. »

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome II, page 315
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36862s

17 mars 2013

Annuaire des blogs généalogiques de Jean-Louis Garret

Jean-Louis Garret vient de créer un annuaire des blogs généalogique. Cet annuaire représente un sacré travail puisqu'il comporte déjà 219 liens. L'adresse de cet annuaire : http://www.jeanlouis-garret.fr/Les_Blogs_Genealogiques.html

05 mars 2013

Nouvelle adresse de la base GeneProvence

Message de Sébastien Avy : la base d'actes de GeneProvence, qui compte maintenant plus de 560.000 actes) vient de déménager, sa nouvelle adresse est http://actes.geneprovence.com/

02 mars 2013

Récit du mariage de Paul Latil et Julie Bouès

Toujours sur la famille Latil, voici le récit du mariage de Paul Latil et Julie Bouès. Voir aussi cette famille dans mon erbre geneanet :  http://gw1.geneanet.org/gillesdubois_w?lang=fr;ocz=0;m=D;p=edouard;n=latil&siblings=on&notes=on&t=T&v=6&image=on&marriage=on&full=on

LA VEDETTE du 02/11/1895 vue 4/16 page 696
Source : Gallica/BnF
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5684955z

Aux sons harmonieux des orgues, tenues par M. Protti. Le cortège nuptial de la gracieuse fiancée, Mlle Julie Boues et de M. Paul Latil, faisait, mardi à 11 heures, son entrée dans l'église de Saint-Vincent de Paul, décorée et illuminée avec luxe.

Un ami de la famille Latil, M. l'aumônier du pensionnat Saint-Joseph, après une touchante allocution, a donné la bénédiction nuptiale et dit la messe.

Le coupé des mariés, drapé de satin blanc et garni de fleurs d'orangers, a ensuite emmené le nouveau couple, dont tout le monde avait admiré la jeunesse et la grâce, vers les salons Pain. Là, un succulent dîner était servi dans les salons du premier de la rue de l'Arsenal.

A l'heure des toasts, M. Huot, architecte de la Ville et témoin du marié, a dit une pièce de vers provençaux, et M. Roubaud a lu également des vers de sa composition. M. l'aumônier n'ayant pu assister au repas, Mlle Gabrielle Latil a lu son discours.

Dans l'après midi, près de 150 personnes sont venues présenter leurs félicitations aux jeunes époux et assister à une comédie qui a inauguré la nouvelle salle de concert, que Pain vient de faire bâtir rue Breteuil. Elle est reliée à la rue de l'Arsenal par un hall de toute beauté.

Applaudissements et rappels ont salué les interprètes de Sa Canne et son Chapeau, car Mlles Guilhou, Faudrin et MM. A. Latil, N. René, Blanc, ont joué en véritables artistes, sous la direction de M. Paul Aubray-Allemand, un maître dans l'art de dire.

Pendant les intervalles des danses, on a eu beaucoup de plaisir à entendre Mlle Zizinia, qui a déclamé avec émotion La Gervaise ; Mme Roux, qui a détaillé avec goût une fort jolie romance ; M. Amphotix, qui a chanté, de sa magnifique voix de baryton, Pauvre Jeanne ; M. Aubray, dans les Jeunes Filles et Lucie, que Mlle Bos a accompagné avec talent ; puis M. Malka, dans l'air Héros et dans le duo de Manon, avec Mlle Goubert ; M. Fournier, dans le grand air de La Jolie Fille de Perth, et M. Henri Boues, dans de joyeux monologues.

Après un ambigu par petites tables, l'entrain a paru redoubler, et c'est seulement vers les 5 heures du matin que l'on songé à se séparer, emportant un délicieux souvenir de cette fête.

Noté au hasard du souvenir : Mres Paul Latil, brocart blanc ; A. Boues, satin noir avec plumes et jais ; Latil, velours noir et paillettes acier ; Boues mère, soie noire ; Chaireyron, soie marron et dentelles ; Caillol, moire noire ; Benêt, satin vert ; Odin, brocart noir ; Roux, soie noire et corsage rose ; Cittanova, soie jaune et jais ; Zizinia, soie noire ; Bergasse, soie blanche ; Dunster, soie brochée noire et jais, Bénigni, soie jaune et transparent noir ; Tricon, soie blanche et guirlandes roses ; Cahier, soie bleu pâle ; Barillon, soie moirée noire ; Amphoux, satin noir et dentelles ; Guilhou, satin noir ; Rouelle, soie noire et dentelles crèmes ; Lambert, soie marron, etc., etc.

En couleurs d'arc-en-ciel : Mlles Gabrielle Latil, Marse Huot, Marguerite Charreyron, Mary et Augustine Faudrin, Cécile Goubert, Mimi Bénet, Germaine Caillol , Gabrielle Bénigni, Ipatia Zizinia, Cittanova, de Possel, Guilhou.

MM. Boues ; P., G. et A. Latil ; A. et H. Boues, Huot, Rocoffort, Auçsnte Boues, Bénet, Amphoux, René, Tédesco, Brulier, Cittanova, Dunster, Roubaud, Odin, Caillol, Cahier, docteur ; Roux, Bénigni. Estarico, Charreyron, Fournier, Malka, Goubert, Saunier, Durbec, capitaine Tricon, Bénigni, Zizinia, Maurin. Guilhou, Faudrin, Bayol, Bergasse, Rouelle, Lambert, Velin, Trinquier, Blanc, Devedu. etc., etc.

Récit du mariage d'Hypathia Zizinia et Alphonse Latil

Hypathia Zizinia et Alphonse Latil se sont mariés 5 juin 1899 à Marseille. Ce mariage est relaté dans le numéro du 10/6/1899 de La Vedette qu'on peut retrouver dans Gallica à l'adresse suivante : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56738855. Voir aussi ce couple dans mon arbre geneanet : http://gw1.geneanet.org/gillesdubois_w?ocz=0;p=felix+gabriel+alphonse;n=latil

Dans la grande salle des fêtes, à la Mairie, M. Bérard a uni lundi Mlle Hypathia Zizinia à M. Alphonse Latil, après avoir prononcé une charmante allocution.

En sortant de la cérémonie civile les jeunes fiancés se sont rendus à l'église de St-Vincent-de-Paul où, dans la sacristie, la bénédiction nuptiale leur a été donnée, en présence de MM. Ernest Delibes, agrégé de l'Université et Malleval, inspecteur des Douanes de la Haute-Savoie pour la jeune fille, et de MM. Macé de Lépinay, professeur à la Faculté et F. Laugier pour M. Latil.

Une cérémonie fort courte, dite des Fiançailles a eu lieu ensuite à l'église grecque de la rue de la Grande-Armée, suivi d'un diner intime chez M. et Mme Zizinia.

Mardi alors en grande pompe, M. le grand archimandrite Zigavinos assisté de M. l'archimandrite Callinicos, a béni solennellement les deux conjoints.

Cette cérémonie, d'un caractère particulier, est imposante et empreinte d'une touchante simplicité.

En effet tous les invités ont suivi avec beaucoup d'intérêt la bénédiction des couronnes, soutenues au-dessus de la tête des mariés par les deux Coumbari, Mme J. Daras et M. D. Zouros ; la cérémonie de la coupe où les nouveaux époux boivent en signe d'union ; la procession des Prêtres autour de l'église, suivis des époux se tenant par la main, des deux Coumbari et des demoiselles et garçons d'honneur, Mlle Marie Zizinia au bras de M. Stagmati Daras et Mlle Gabrielle Latil à celui de M. Nicolas Zouros, et enfin la distribution des dragées bénies en signe de réjouissance.

Ajoutons que pendant toute la cérémonie, un chœur placé dans le cintre, d'un effet saisissant, accompagnait les diverses prières.

Puis, le cortège s'est rendu chez M. et Mme Zizinia, où de nombreux amis ne tardaient pas à venir apporter eux aussi leurs félicitations et leurs vœux de bonheur à M. Latil et à sa charmante femme qui portait une délicieuse robe de satin blanc, garnie de hauts volants en points d'Angleterre.

Au milieu des salons transformés en de véritables serres où s'étalaient de superbes et d'innombrables corbeilles de fleurs, nous avons aperçu : Mmes Alexandre Zizinia et Édouard Latil, riches toilettes soie noire ; Gaston Latil, soie brochée rouge et dentelles ; Paul Latil, satin noir et geai ; Zouros, soie bleu bluet ; Gondoni, satin blanc brodé noir ; Macé de Lépinay, dentelles noires ; Albert Delibes, surah héliothrope; Gallatti, soie mauve ; Jules Delibes, soie vert avec transparent noir ; Malle val, Voysin, Lauzet, Daras, Stamopulo.

Mlles Gabrielle Latil et Marie Zizinia, linon paille et ravissants chapeaux noirs ; Létitia et Alice de Faucon, crépon bleu et blanc ; Jeanne Julia, soie beige et dentelles blanches ; Mouriès, Stamopulo, Pétrocochino, Hypathia Daras, Marguerite Dauvergne, Marie-Rose Benoit, Gabrielle et Marie Delibes, Elise Pasquier, Elvire d'Avitaya.Tous les maris et frères, de ces dames.

Au hasard du souvenir, pendant le lunch servi par Pain, nous avons pu encore noter : MM., Mmes et Mlles Philon, consul général de Grèce, Rodocanachi, Scaramanga, de Colomb, Zafiropulo, Vuccina, Reynard-Lespinasse, Bouès, Guis, de Blégier, Livon, Vincens, de Possel, Mercier, Didier, Genty, Aussel, Honnorat, Roux-Martin, Dallaporta, Sylvander, Vassiliadis, Bonniot, Suzan, Beuf, Aube, Lecointre, Pitti, François, Brouillon, etc.

Terminons ce compte-rendu en relatant l'usage suivant qui consiste à lancer du haut des balcons, sur les nouveaux mariés, à leur montée en voiture, des poignées de riz, symbole de joie et de prospérité.

M. et Mme Latil sont partis pour la Savoie et la Suisse.

Les archives municipales de Gennevilliers

Transmis par Alain Perret que je remercie au passage : les archives municipales de Gennevilliers (92) ont mis leurs registres en lignes (1659-1904) avec un module de recherche d'un acte par patronyme, prénom, sexe, type d'acte et date.

L'adresse : http://archives.ville-gennevilliers.fr/


eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+