30 septembre 2009

Famille de Gratian de Seillans

GRATIANDE GRATIAN. — Seillans

Armes : D'argent à cinq tourteaux de sable posés en sautoir.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 165.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et nobles François et Jacques de Gratian, père et fils, seigneurs de Seillans, etc.
Extrait d'acte d'échange de la juridiction de Seillans, passé entre le roi René et Guillaume de Gratian, du 17 décembre 1472, tiré des Archives du roi.

Extrait de testament de Jean de Gratian, où il est qualifié fils dudit Guillaume et institue son héritier François de Gratian, son fils, du 9 octobre 1521.

Autre extrait de mariage d'entre François de Gratian, fils de Jean, de Seillans, et demoiselle Jeannette d'Esparron, du 12 septembre 1541, reçu par me Lions, notaire.

Extrait d'autre mariage entre Antoine Gratian, fils dudit François de Seillans, et demoiselle Marquise de Flotte de Meaux, du 26 janvier 1598, signé Rouly, notaire.

Extrait d'autre mariage entre noble François de Gratian, second fils à feu Antoine, et demoiselle Isabeau de Villeneuve, du 11 juillet 1633, notaire Testanier.

Extrait de transaction passée entre noble François de Gratian de Seillans, fils de Jean, et noble Boniface Flotte, portant désamparation en faveur dudit Gratian des trois parts de la terre de Seillans, du 6 novembre 1531.

Extrait d'arrêt du conseil entre noble François de Gratian et me Louis Flotte, portant adjudication des trois parts de la juridiction de Seillans, les cinq faisant le tout, du 30 mars 1654.

Armoiries desdits seigneurs de Seillans ; diverses lettres missives écrites par les seigneurs gouverneurs de cette province aux susdit seigneurs de Seillans, comme gentilshommes.
Fait à Aix, le 12 octobre 1667.

28 septembre 2009

Famille de Thomas d'Arles

DE THOMAS. — Arles

Armes : écartelé de gueules et d'azur, à la croix tréflée d'or, brochante sur le tout.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 163.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et nobles Honoré et François de Thomas, sieurs de St Martin, de la ville d'Arles, etc.
Extrait de testament de feu Antoine de Thomas, du 3 septembre 1530, reçu par me Masse, notaire de Toulon.

Extrait de mariage d'entre Barthélémy de Thomas, sr de Millaud et du Revest, conseiller du roi en la cour de parlement de Provence, et demoiselle Marguerite de Glandevès, du 5 juin 1565, reçu par me Bernier, notaire.

Deux Extraits d'Arrêt portant réception de me Barthélémy de Thomas en la charge de conseiller du roi audit parlement de ce pays, du 12 juin 1555.

Extrait de mariage d'entre Charles de Thomas, sr de St Martin et Courmes, fils dudit sieur Barthélémy, conseiller au parlement et demoiselle Jeanne-Bernardine de Tulle, dame de Roquefeuil, du 28 mars 1585, reçu par me Barthélémy Catrebars, notaire d'Aix.

Extrait de testament de feu Barthélémy de Thomas, sr de Milhaud, conseiller du roi en ladite cour de parlement de Provence, du 28 octobre 1580, reçu par me Nicolas Borrili, notaire d'Aix.

Extrait de mariage entre Honoré de Milhaud, fils de Charles, de ladite ville, et de demoiselle Bernardine de Tulle, dame de Roquefeuil, et demoiselle Marie de Masse, fille de me Jean de Masse et de demoiselle Lionne du Bois, du 7 juin 1627, reçu par me de Gardes.

Lettres de profession et vœux de Jean-Baptiste de Thomas, sr de Milhaud, chevalier de l'ordre St Jean de Jérusalem.

Extrait de mariage de noble François de Thomas, sr de Milhaud, fils d'Honoré et de demoiselle Marie de Masse, avec demoiselle Françoise de Mars Liviers, fille de noble Marcelin de Mars Liviers, sr de Noyers, et de dame Marthe de Meyran, du 8 octobre 1663, reçu par me Jean-Baptiste Jean, notaire d'Arles.

Diverses lettres missives écrites au sieur de Milhaud par les seigneurs gouverneurs de cette province.

Requête présentée à la cour par ledit Honoré de Thomas, père dudit noble François, tendant à ce qu'il fut reçu à être joint à l'instance avec le décret au bas portant ce retiré à me Menc, conseiller du roi, et exploit de signification, fait par Demeaux, huissier en la cour, du 20 septembre 1667.

Extrait de mariage entre noble Barthelemy de Thomas, fils de noble Pierre de Thomas, et demoiselle de Vento, du 6 novembre 1543, reçu par me Escalis, notaire.

Extrait d'hommage presté au roi, par noble Barthelemy de Thomas, sr du Revest, du 20 juin 1552, tiré des archives du Roy.

Extrait de cession faite par le sr Barthelemy de Thomas en faveur de noble Honoré de Thomas, sr de la Valette, son frère, autre fils de Pierre, du 27 septembre 1569, Raisson, notaire.

Extrait d'acte d'arrentement de la place et juridiction du Revest, passé par noble Barthelemy de Thomas, sr de Milhaud, consr du Roi au parlement de ce pays, du 28 janvier 1577, signé Deidier, notaire.

Extrait de transaction passée entre noble Charles de Thomas, sr de Milhaud, fils dudit Barthelemy, audit Pierre Goyne, du 3 avril 1589, notaire Maurel.

Abrégés de contrats de reconnaissances de pièces, sous la directe de noble Charles de Thomas, sr de Milhaud et de Saint Martin et de sr Jacques de Milhaud de Ste Marguerite, sieur de Beaulieu, et demoiselle Lucrèce de Signier, sa femme, du 15 janvier 1591, 11 avril 1626, 27 juillet et 3 août 1633, notaire Vaccon.

Extrait de transaction entre Jean de Guenay et noble Honoré de Thomas, sr de Milhaud, du 7 décembre 1644, Lebon, notaire.

Trois actes de quittances passées par Honoré de Thomas, où il est qualifié noble, du 9 octobre 1647, 20 août 1652 et 3 octobre 1656, notaires Vacon, Blancard et Darbes.

Arbre généalogique de la maison de Thomas ; armoiries desdites de Thomas, sr dudit Milhaud, etc.
Fait à Aix, le 15 octobre 1667.

La famille de Thomas dans le dictionnaire universel de la noblesse de France :

26 septembre 2009

La famille Aube d'Arles

AUBE. — Arles

D'or à l'ours dressé de gueules.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 161.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et noble André Aube, sr de Roquemartine et du Touret, etc.
Privilège accordé par Raymond Berenguier comte de Provence en faveur de la maison d'Aube de Roquemartine, du mois de janvier 1237, signé Roux.

Lettres du sénéchal en faveur de magnifique et puissant seigneur Jacques Aube, seigneur de Roquemartine, du 22 septembre 1573, signé Figuière, auditeur.

Extrait de visite de la terre et seigneurie de Roquemartine faite par un maitre rationnal pour savoir celles qui dépendaient des comtes de Provence et rechercher celles où lesdits comtes n'avaient plus que la majeure seigneurie, par laquelle visite résulte que cette terre n'était pas aux dits comtes, par un privilège concédé à la maison d'Aube, étant ladite visite de l'année 1246, signé Bonnard, auditeur.

Vieux instrument en latin sur le parchemin contenant la limitation de la terre de Roquemartine du terroir dudit lieu d'avec celui d'Aureille, faite à la requête d'Augustin Aube, le 14 novembre 1284, signé Daugières et Louis, notaires, secrétaires et archivaires de la maison commune de la ville d'Arles.

Extrait de procédure et enquête faite à la requête de Bertrand Aube, qui justifie comme il avait droit et avait été toujours maintenu de percevoir un droit de péage de toutes les marchandises qui passent dans le terroir dudit Roquemartine, étant ladite enquête de l'année 1323 et du 18 décembre, tiré des archives de S. M., signé Bouisson, auditeur.

Extrait en latin sur le parchemin contenant hommage de la terre de Roquemartine fait en faveur de la reine Jeanne par Aube, seigneur dudit lieu, du 20 octobre 1347, signé Augier, notaire, qui l'a collationné à l'original sur les écritures de Velauris (?), de l'office duquel il est possesseur.

Autre vieux instrument sur le parchemin qui contient le testament dudit Aube, de l'année 1392, dans lequel est qualifié seigneur de Roquemartine, d'Eyguières et St Andiol, lègue la terre d'Eyguières à noble Elzéar et celle de St Andiol à noble Jean, deux de ses enfants, et institue héritier noble Bertrand, son troisième fils.

Extrait du testament dudit Elzéar
fust maintenu au droit de péage des marchandises qui passaient au terroir dudit lieu.

Extrait de testament dudit Thomas Aube, sieur de Roquemartine, du 21 juin 1465, par lequel il institue son héritier Jean, son fils, et fait des légats à ses autres enfants, signé Grille (?) notaire.

Extrait du testament dudit Jean Aube, sieur de Roquemartine, du 4 mai 1510, par lequel il institue son héritier Thomas second et fait des légats à Honoré et à ses autres enfants, les substitue de l'un à l'autre, signé Berd, notaire, qui l'a collationné sur son original.

Lettres exécutoriales sur sentence rendue par les maitres rationaux à la poursuite dudit Jean Aube, par lesquelles il est justifié qu'il était maintenu de percevoir ledit droit de péage audit Roquemartine, du 5 novembre 1491.

Extrait de mariage de noble Honoré Aube, sr de Roquemartine, fils légataire de noble Thomas et héritier par lui substitué à autre noble Thomas, sou frère, passé entre lui et noble demoiselle Catherine de Villeneuve, du 11 août 1511, signé Isoard, notaire, qui l'a collationné à son original.

Extrait du testament de noble Pierre Aube, seigneur de Roquemartine et du Touret, fils du susdit Honoré, dans lequel il fait des légats à Claude Aube, son fils aîné du premier lit, du 10 juillet 1602, signé Pastour, notaire, propriétaire des écritures de feu me Jean-Antoine Anglès, notaire.

Extrait du mariage dudit Claude Aube, passé entre lui et demoiselle Louise de Pourcelet de Maillane, du 5 novembre 1597, signé Baudinery, notaire.

Extrait du testament dudit Claude Aube, seigneur de Roquemartine et du Touret, par lequel après avoir fait de légats à aucuns de ses enfants, il institue, pour son héritier, noble André, son fils aîné, du 3 novembre 1622, signé Obrier, notaire.

Extrait du mariage dudit noble André Aube, seigneur de Roquemartine et du Touret, qui est l'assigné, et fils dudit noble Claude, passé entre lui et demoiselle Marie de Tinelis, fille de noble Jean de Tinelis, seigneur du Petit Castelet, du 11 juin 1624, signé Combe, notaire, propriétaire des écritures de me Jean Reybaud.

Extrait d'arrêt rendu par la chambre des francs fiefs et nouveaux acquêts, portant déchargement en faveur dudit sieur de Roquemartine de tous droits, attendu sa qualité, du 19 juillet 1634, signé Pomard, greffier.

Certifications originelles des consuls gouverneurs de la ville d'Arles, seigneurs de Trinquetaille, sur la noblesse de la maison dudit sieur de Roquemartine, qui fait voir qu'ils ont toujours été au premier rang et rempli les premières charges de la ville d'Arles, du 27 janvier 1643, signé : Nicolas, Saxi, Marin, consuls, et Daugieres, greffier, avec le cachet des armes de ladite ville.

Autres certifications originelles faites par plusieurs commandeurs des commanderies St Jean d'Avignon, Millaud et autres commandeurs de l'ordre St Jean de Jérusalem sur l'ancienne noblesse de la maison d'Aube et comme il y a eu plusieurs commandeurs et chevaliers de ladite maison, du 29 janvier 1643, signé le commandeur d'Avignon, Moleges, le commandeur de Milliau, le chevalier de Graveson, le chevalier de Romieu et Raybaud, notaire, secrétaire.
Fait à Aix, le 15 octobre 1667.

25 septembre 2009

Famille Emenjaud de Rebiol

EMENJAUD DE REBIOL. — Néoules

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 159.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et noble Jean Emenjaud de Rebiol, sr de Néoules et Chasteauvieux, etc.
Lettres d'anoblissement données par le roi René, de bonne mémoire, à Nicolas Emenjaud, du 3 juillet 1461, et enregistrement d'icelles, du 23 juin 1470.

Lettres de doctorat de Nicolas Emenjaud, fils dudit autre Nicolas, données à Avignon, le 16 mars 1529.

Lettres patentes portant donation de l'office de juge mage et des secondes appellations de ce pays, faite par dame Louise, duchesse d'Angoumois, mère du roi François premier, audit Nicolas Emenjaud, adressantes au grand sénéchal, gouverneur et lieutenant général de la province, pour faire recevoir ledit sieur Emenjaud, données lesdites lettres à Lyon.

Extrait de lettres patentes de réception dudit Nicolas Emenjaud, d'un office de conseiller au parlement de ce pays, du 21 mai 1535.

Arrêt de réception d'avocat dudit François Emenjaud, fils dudit Nicolas second, du 1er octobre 1557.

Extrait de testament dudit François Emenjaud, du 15 décembre 1572, reçu par me Victor Massis, notaire de la Roque.

Extrait de mariage de François Emenjaud, fils dudit François premier, passé avec demoiselle Jeanne de Thomas, reçu par Augustin Mourchon, notaire royal de la Garde, du 13 octobre 1605.

Testament de demoiselle Catherine de Rebiol, mère dudit François second, du 19 février 1620, reçu par me Jean Gilles, notaire d'Hyères.

Extrait d'Arrêt rendu par les commissaires pour la vérification des francs fiefs, portant déchargement de l'assignation donnée à François Emenjaud, du 14 août 1634.

Copie de la saisie faite audit Emenjaud à la requête du procureur général du roi en la commission desdites francs fiefs, du 14 août audit an.

Requête du procureur général du roi en la commission desdites francs fiefs, du 4 août audit an.

Requête dudit Emenjaud, aux dits commissaires et recharge sur laquelle ledit arrêt est intervenu, des 11, 12 et 13 dudit mois et an.

Extrait de mariage dudit Jean Emenjaud, fils dudit François second, passé avec demoiselle Anne de Raphelis, du 30 juillet 1646, reçu par me Arnoux, notaire de Draguignan.

Lettres patentes données par l'empereur Phéderic à Antoine de Rebioly, prévost de Tholon, portant que ledit Rebioly est déclaré comte de l'Empire, du 8 janvier 1469.

Testament de Jean Rebiol, fils de Pierre, du dernier août 1567, reçu par me Massis, de la Roquebrussane.

Extrait d'Arrêt de déchargement des francs fiefs rendu par lesdits commissaires, par lequel Joseph de Raphel est déchargé de ladite recherche, du 3 juin 1636.

Extrait de lettres patentes de provision d'un office de conseiller au parlement en faveur d'Antoine Emenjaud, fils dudit Nicolas, du 10 novembre 1571 ; Arrêt de réception dudit Emenjaud, dudit office, du 13 juin 1573.

Certificat fait par le greffier de la maison commune de ceste ville d'Aix comme Jean Nicolas Emenjaud avait été premier consul de ladite ville et procureur du pays, en l'année 1584.

Extrait d'acte d'émancipation dudit Jean d'Emenjaud, du 23 septembre 1642, reçu par me Beauzin, notaire de cette ville.

Extrait d'acte de vente de la terre de Néoules, passé par ledit Jean Emenjaud, du 11 mars 1658, reçu par me Minuty.
Fait à Aix, le 14 octobre 1667.

24 septembre 2009

Famille Robin de Barbentane

DE ROBIN. — Barbentane

Armes : fascé d'or et de gueules de quatre pièces, à trois merlettes de sable, posées sur les fasces d'or.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 159.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et nobles François-Pol et Antoine de Robin, père et fils, écuyers, srs de Barbentane, etc.
Copie de Certificat de mariage entre noble Estienne de Roubins, sr de Graveson, et demoiselle Louise d'Eyguières, du 1er septembre 1525.

Extrait du testament de noble Estienne de Roubins, du 20 janvier 1566.

Extrait de mariage entre noble Paul-Antoine de Roubins, coseigneur de Graveison et Barbentane, et Cécile de Parisis, du 11 août 1588.

Extrait de mariage d'entre Richard de Roubins, et demoiselle Meteline de Tournatoris, du 11 juillet 1599.

Autre Extrait de mariage d'entre François de Roubin, sr en partie de Barbentane, et demoiselle Jeanne de Manissy, du 26 octobre 1628.

Extrait de testament de Richard de Robins, du 22 mars 1652.

Extrait de mariage entre Pol-Antoine de Robins, sr de Barbentane, et demoiselle Marie de Puget de Cabassolle, du 23 décembre 1660.
Fait à Aix, le 11 octobre 1667.

Voir aussi : Notice historique sur la maison de Barbentane

21 septembre 2009

Famille de Someyre

DE SOMEYRE. - Arles

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 154.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328
Armes : D'azur à deux bandes d'or bordées de gueules, accompagnées en chef de trois étoiles d'or et en pointe de trois besants d'argent, le tout posé en orle.

Dessin de Sébastien Avy publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb.
Entre le P. G., etc., et Honoré de Someyre, de la ville d'Arles, etc.
Achept fait par noble Jordan de Someyre, en l'année 1474 et le 24 janvier, reçu par me Pangonis, notaire.

Testament dudit noble Jordan de Someyre, par lequel il institue Jeanne Mainbert, sa femme, et Jean de Someyre, son neveu, fils de Trophime, son frère, du 21 octobre 1496, reçu par me Mandony, notaire.

Mariage de noble Trophime de Someyre, fils de noble Jean, avec demoiselle Tomette Aycard, du 11 août 1526, reçu par me Marini, notaire.

Extrait de sentence, rendue par le lieutenant d'Arles, du 12 novembre 1572, où ledit Tropheme est en qualité et qualifié écuyer.

Arrêt à écrire entre ledit Tropheme de Someyre, écuyer, du 25 mai 1574.

Testament de Tropheme de Someyre, écuyer, par lequel il institue Tropheme, son fils, du 3 février 1580, reçu par me Pierre, notaire.

Mariage de noble Imbert de Someyre, écuyer, avec demoiselle Honorade d'Antonelle, du 21 septembre 1598, reçu par me Claret, notaire.

Arrêt du parlement où ledit Imbert de Someyre est en qualité qualifié écuyer.

Testament d'lmbert de Someyre, écuyer, par lequel il institue demoiselle Honorade d'Antonelle, sa femme, soubz les légats y mentionnés, faits à Honoré et Gaspard, ses enfants, du 11 mai 1615, signé Claret, notaire.

Testament de la demoiselle Honorade d'Antonelle, femme dudit Imbert, par lequel elle institue le sr Honoré de Someyre, son fils, et, à son défaut, substitue Gaspar, son autre fils, du 4 août 1629, signé Veran, notaire.

Mariage de noble Honoré de Someyre, fils de noble Imbert, avec demoiselle Melchione de Borel, du 12 avril 1641, reçu par me Igonet, notaire.

Extrait de brevet du roi, portant don d'une île appelée Tresbon, dans la rivière du Rhône, en faveur d'Honoré de Someyre, qualifié gentilhomme, du 12 juin 1654.

Hommage presté au roi par le sr de Someyre, écuyer, pour raison de l'île y mentionnée, avec l'inventaire d'icelle, par lui passé le 10 juin 1656.

Certificat des secrétaires de la maison commune dudit Arles comme les sieurs de Someyre ont été toujours dans le rang des nobles, depuis l'année 1515 jusques à présent, du 23 juin 1667.

Procuration faite par noble Honoré de Someyre à la demoiselle de Berenguier, sa femme, en suite de la convocation du ban et arrière ban, auquel toute la noblesse a été citée pour le service du roi, du 10 août 1639, signée Brunet, notaire.
Fait à Aix, le 5 octobre 1667.

19 septembre 2009

AD 89 en ligne

Décidément, c'est la journée des mises en ligne. Les Archives Départementales de l'Yonne viennent de mettre en ligne les registres paroissiaux et de l'état-civil du département.

AD 37 en ligne

Les Archives Départementales d'Indre-et-Loire viennent de mettre en ligne les tables décennales de l'état-civil de l'ensemble des communes du département. La période couverte est 1792-1902.

ad37

L'adresse : http://archives.cg37.fr/

Ci-dessous, quelques copies d'écrans pour montrer où il faut cliquer (ce n'est toujours évident !)



AD 62 en ligne

Les archives du Pas-de-Calais viennent de mettre en ligne, sur leur site Internet (pour l’instant, en période de test), des reproductions numériques des documents suivants :
  • tables décennales de l’état civil de 1792 à 1902,
  • listes nominatives communales de recensement de population antérieures à 1906 ;
  • répertoires des registres matricules militaires des classes de 1867 à 1930 ;
  • plans cadastraux napoléoniens.
L'adresse : http://www.archivespasdecalais.fr


Mise à jour du 28/3/2013 : Bonne surprise, les archives du Pas de Calais viennent de mettre en ligne l'état-civil du département. Dans cette rubrique, vous pourrez consulter les registres paroissiaux (de 1553 pour le plus ancien à 1792) et d'état civil (1793 à 1882 environ) ainsi que les tables décennales jusqu'en 1912.

Adresse des archives en ligne : http://www.archivespasdecalais.fr/Archives-en-ligne

Accès direct à l'état-civil : http://www.archivespasdecalais.fr/Archives-en-ligne/Etat-civil

18 septembre 2009

Famille de Robert d'Escragnolles

DE ROBERT. — Escragnolles

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 152.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et noble Honoré de Robert et Jacques de Robert, père et fils, sieurs d'Escragnolles, etc.
Lettres patentes de noblesse, octroyées par le roi, en faveur d'Honoré et Melchion de Robert, frères, srs d'Escragnolles, attendu les bons et agréables services rendus à ses prédécesseurs, données à Paris, au mois d'août 1612, dument scellées et signées, par le roi, comte de Provence, la reine régente, sa mère présente, signé Phelipeaux, avec l'adresse à la cour de parlement, chambre des comptes, sénéchaux ou ses lieutenants de Provence.

Arrêt du parlement portant vérification et enregistration des susdites lettres, du 29 janvier 1614.

Autre Arrêt de la cour des comptes tendant aux mêmes fins, du 1er mars, audit an.

Congé donné par M. le duc de Luxembourg à Honoré de Robert, sr d'Escragnolles, du 20 mars 1613, dument signé.

Lettre missive dudit seigneur, duc de Luxembourg, adressante audit sr d'Escragnolles, par laquelle lui marque de se rendre dans la compagnie des chevaux légers de Sa Majesté, où il a actuellement servi, du 29 mai 1626.

Lettres de provision de la charge de major en la ville d'Antibes, en faveur d'Honoré de Robert, sr d'Escragnolles, du 7 mai 1624, signées Louis, et, plus bas, par le roi comte de Provence, Phelipeaux.

Lettre d'attache et du serment presté entre les mains de Mgr le duc de Guise par ledit sr d'Escragnolles, du 11 mai audit an.

Lettres patentes du roi, portant provision de la charge de lieutenant au gouvernement de la ville et fort d'Antibes, en faveur dudit sr d'Escragnolles, ci-devant sergent de ladite ville, du 22 février 1630, dument scellées et signées Louis et, sur le repli, par le roi comte de Provence, Beaucler.

Lettres d'attache octroyées par monseigneur le duc de Guise, gouverneur pour le roi en Provence, en faveur dudit sieur d'Escragnolles, du 21 mars audit an, dument scellées et signées.

Lettres patentes du roi portant permission au sr d'Escragnolles d'exercer conjointement la charge de lieutenant au gouvernement de la ville d'Antibes et de sergent major d'icelle pendant le temps et espace de trois ans seulement, avec l'adresse à la cour des Comptes, données à St Germain en Laye, le dernier avril 1632, signées Louis et, sur le repli, par le roi comte de Provence, Phelipeaux, dument enregistrées aux archives du roi, le 20 avril 1633.

Lettre du roi adressante à M. de la Barben, conseiller d'État et gouverneur de la ville et fort de la citadelle d'Antibes et, à son absence, au sr d'Escragnolles, lieutenant au gouvernement de ladite place, du 20 mai 1632.

Autres lettres patentes portant permission au sr d'Escragnolles d'exercer les deux charges de lieutenant du roi et de sergent major de la ville d'Antibes, du 30 janvier 1636, signées Louis et, sur le repli, par le roi comte de Provence, Sermain (?).

Contrat par lequel demoiselle Marguerite de Villeneuve, femme de noble Honoré de Robert, sieur d'Escragnolles, s'est constituée en dot tous et chacun ses biens et droits, du 16 juin 1637, signé Augier, notaire d'Antibes.

Lettres patentes du roi, portant provision de la charge de capitainerie et gouvernement de la tour de Graillon, en faveur du sr d'Escragnolles, du 13 février 1638, signées Louis et, sur le repli, par le roi comte de Provence, Sublet, avec l'acte de serment presté par ledit sieur d'Escragnolles de monseigneur le comte d'Alais, du 21 avril audit an signé Marescot, avec les lettres d'attache dudit sieur gouverneur dudit jour et an.

Lettre missive du sr Escheviny adressante au sr d'Escragnolles, du 17 mars 1646.

Autre lettre missive de monseigneur le duc de Valois adressante à M d'Icard, premier capitaine au régiment de Provence, tenant garnison dans la ville d'Antibes.

Déclaration dudit sieur d'Icard que, en suite des ordres du roi, il a mis en possession le sr de Campel, pour commander audit Antibes, au lieu et place du sr d'Escragnolles, auquel il rendit la lettre du roi, pour se rendre auprès de sa personne, du 26 mai 1645.

Mariage de noble Jacques de Robert d'Escragnolles, fils de noble Honoré, avec demoiselle Gabrielle de Rabasse, du dernier avril 1660, reçu par me Joseph Darbès, notaire d'Aix.
Fait à Aix, le 5 octobre 1667.

Voir aussi :

17 septembre 2009

La famille de Capel

DE CAPEL — Marseille

Armes : d'azur à une ancre d'or, accompagnée en chef de trois branches de laurier du même, mouvantes de son anneau.

Dessin de Sébastien Avy publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 149.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et noble Charles de Capel, de la ville de Marseille, etc.
Lettres patentes, en latin, de Louis, duc de Nemours, d'Armagnac et comte de Guise, vice roi et lieutenant général au royaume de Naples, qui portent en termes exprès qu'attendu les importants services que noble Bartellemy de Capel, quatrième, aïeul du défendeur a rendu au très chrétiens rois Charles huitième et Louis douzième, pour lors régnant, ayant agi comme un César et merveilleusement combattu à la bataille de Rompalle, il lui donne certain office sur les gabelles, avec pouvoir de prendre sur chaque mesure de sel qui se vendait, tant dehors que dedans la ville, un pois y mentionné, données à Naples, le 16 octobre 1501, avec lettres de confirmation et privilège du susdit don par le roi Louis douze, en date du 22 septembre 1503.

Vieux parchemin en latin avec les sceaux des armes de France, où est écrit une procuration faite par ledit noble Bartellemy de Capel, avec la qualité de gouverneur pour le roi très chrétien de toute la vicomté de Martigues, ladite procuration faite pour prêter serment de fidélité au roi de Naples et la reine, son épouse, pour certains fiefs et terres nobles que ledit Bartellemy avait audit royaume, en date du 22 septembre 1506, signé Capelle, notaire.

Autre vieux instrument en parchemin, aussi en latin, du 20 janvier 1506, dans lequel ledit noble Bartellemy de Capel prend aussi la qualité de gouverneur de la vicomté du Martigues, signé H. Demenoye, notaire.

Extrait de mariage de noble Balthazar de Capel, fils dudit noble Bartellemy, avec noble fille Marguerite Meillory, fille de noble Bartellemy et de noble femme Venture, ledit extrait en latin, en date du 29 juin 1518, signé Poette, notaire, collationné sur l'original des écritures de feu Me Ollivary, notaire dudit Marseille.

Testament de noble Balthazar de Capel, seigneur de Carri, où apert que noble Robert Capel, seigneur de Carri, était son fils, qui était marié avec demoiselle Marguerite de Bus, et décéda ledit Robert avant ledit Balthasar, son père, et laissa à ladite Marguerite de Bus en santé, testament daté du 26 avril 1555, signé Cordier, notaire,

Extrait de Contrat de mariage de noble Robert de Capel, bisaïeul du sr défendeur, et demoiselle Marguerite de Bus, fille de noble Ponson de Bus et demoiselle Anne Baulx, du 3 décembre 1554, signé de Roquemaure, notaire, ayant les écritures de Me Borgal, notaire.

Autre extrait de mariage d'entre Balthazar de Capel, fils dudit noble Robert, sr de Carri, et de ladite demoiselle Magdeleine de Bus, avec demoiselle Magdeleine de Saint-Jacques, du 22 avril 1582, signé Faulquette, notaire, à l'insinuation, Baux et à l'enrégistration, Alquier.

Extrait de testament dudit noble Balthazar de Capel, qui fait héritier M. me Lazare de Capel, conseiller du roi et trésorier général de France, père dudit sieur défendeur, du 16 avril 1615.

Extrait de mariage entre ledit sieur Lazare de Capel et demoiselle Chrestienne du Chaine, fille de M. rue Louis du Chaine, conseiller du roi en ses conseils et second président à mortier au parlement de ce pays de Provence, et de dame Anne de Bausset, du 5 février 1613, signé Catrebars, notaire.

Extrait de mariage du sr défendeur avec demoiselle Anne de Garnier, fille de feu noble Jacques de Garnier, vivant conseiller du roi, son avocat et procureur en l'amirauté dudit Marseille, et de dame Anne de Gratian, du 4 septembre 1666, signé Sossin, notaire.

Lettres de provision de l'office de conseiller du roi et trésorier général de France, en ce pays, en faveur dudit sieur de Capel, père dudit sieur défendeur, du 5 décembre 1612, auxquelles est attachée la quittance de l'épargne, l'Arrêt de réception de la cour des Comptes et attache des sieurs trésoriers généraux de France.

Brevet du roi expédié en sa faveur, de son conseiller d'état et privé, signé Louis et, plus bas, Loménie, du 26 avril 1628.

Lettres patentes du roi Louis XII, par lesquelles fait don à noble Bartellemy de Capel, pour les importants services que lui a rendus, au fait de ses guerres, tant sur mer que autrement, de la terre et seigneurie d'Istres et tour d'Entressens, en ce pays et comté de Provence, du mois de septembre 1506, enregistrées au parlement et chambre des Comptes dudit pays, collationné à l'original par un secrétaire du roi, signé Chapellain.

Lettres de noblesse octroyées par le roi Charles huitième, en l'année 1497, en faveur de noble Jean de Capel, père dudit Bartellemy, avec les lettres de renouvellation, accordées, au mois de février 1500, par le roi Louis XII, audit noble Bartellemy, fils dudit noble Jean, dument vérifiées et enregistrées.

Transaction en latin, de l'année 1498, qui justifie que ledit noble Jean de Capel était noble.

Preuves originelles de chevalier et autres qualités de noblesse de Jean de Gérente, fils de noble Melchior et de demoiselle Bernardine de Capel, sur la réception dudit noble Jean de Gérente à l'ordre de St Jean de Jérusalem, qui prouvent que noble Bartellemy de Capel, quatrième aïeul du sr défendeur, était encore capitaine de quatre galéasses du roi, au septième feuillet verso de la déposition du sr marquis de Trans et autres, en datte ladite enquête du 8 février 1577.

Extrait de mariage de noble Melchion de Gérente, père du susdit Jean de Gérente, chevalier, avec demoiselle Bernardine de Capel, du 28 octobre 1545, signé Feris, notaire et, à l'égalisation, de Beausset.
Fait à Aix, le 30 mars 1667.

Entre le P. G., etc., et ledit noble Charles de Capel, écuyer de ladite ville, etc.

Veu ledit jugement portant déclaration de noblesse en faveur dudit Charles de Capel, ensemble toutes les pièces et titres mentionnés au veu d'icelui, dudit jour 30 mars 1667.

Quatre abrégés d'obligations passées en faveur de Balthazar Capeau, marchand de Marseille, des 7 octobre 1594, 21 décembre 1598, 19 avril 1596.

Deux Extraits en abrégé de procuration faite par ledit Cappeau des 24 avril 1591 et 16 mars 1599.

Extrait de Contrat où le sieur Balthazar Capel prend Mathieu Périer pour le servir dans ses trafics et négoces.

La requête d'interprétation dudit jugement présentée par ledit Belleguise, pour faire déclarer ledit Capel usurpateur du titre de noblesse et de le faire condamner à l'amende de mil livres et pour avoir défense au greffier de la commission d'expédier ledit jugement, avec la recharge et décret de comparant par devant sieur d'Aymar, doyen, et commissaire pour être les parties sommairement ouïes dans cinq jours, sans autre forclusion ni signification de requête, avec l'exploit d'assignation par devant lui, des 2 juillet et 20 août 1667.

Dix-huit vieux extraits d'actes publics qui ont été tirés de ce temps là, et d'actes avant et après les susdit actes, dans lesquels ledit Balthazar de Capel, aïeul dudit Charles, s'est toujours qualifié du titre d'écuyer et de noble, commençant en l'année 1594 et finissant en 1613.

Un livre imprimé des ordonnances du feu roi Louis XIII, d'heureuse mémoire, dans lequel et, à l'article 452, est permis aux nobles de Marseille de commercer en gros, sans déroger à noblesse.

Extrait d'autre ordonnance du roi Charles IX, qui permet la même chose, du 10 janvier 1566.

Les privilèges accordés par nos rois aux trésoriers généraux de France étant imprimés.

Inventaire de production sommaire sur ledit comparant dudit sieur de Capel.

Inventaire et contredits dudit Belleguise.

Conclusions du procureur général du roi en la commission, qui persiste à ses précédentes et n'empêche que ledit Charles de Capel ne soit déclaré noble et maintenu noble et tout ce qui a été fourni et produit de la part des parties, rière le sieur commissaire, ouy son rapport, tout considéré.

Les commissaires délégués par Sa Majesté ont débouté et déboutent ledit me Belleguise de sadite requête, ont ordonné et ordonnent que l'arrêt rendu, le 30 mars dernier, sera exécuté selon sa forme et teneur, présents Mrs de Seguiran, présidant, B. André, C. d'Arnaud, J.-P. Gassendy, et Aymar, rapporteur.
Fait à Aix, le 8 octobre 1667.

La famille Capel dans l'état de la Provence

15 septembre 2009

Famille de Combes

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome II, page 41
BnF/Gallica :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36862s

COMBES (DE) famille noble, originaire du Languedoc.
  1. Bertrand DE COMBES, vivant en 1580, habitant à Mauléon-Barouse, comme il conste par un acte du 19 décembre de la même année. Il était mort en 1613, et avait épouse Marie de Sapène, dont il eut :
    1. Simon, dont l'article suit ;
    2. Pierre de Combes, docteur ès droits ;
    3. Marie de Combes, mariée à N*** de Jasse ;
    4. Jeanne de Combes, mariée, le 17 février 1599, avec Jacques de Ramond.

  2. Simon DE COMBES, vivant en 1613, épousa Françoise de Cazeaux. Il existe un accord du 14 décembre 1618, entre messire Michel de Cazeaux, chanoine de Comminges, Jacques de Ramond, capitaine de Mauléon, oncles de Jacques et Jean de Combes, fils de Simon de Combes ; et noble Antoine Sac, seigneur de Pryremilla. Simon eut pour fils :
    1. Jacques, mort sans postérité ;
    2. Jean, qui suit.

  3. Jean de COMBES, Ier du nom, docteur ès droits en 1637, lieutenant principal en la sénéchaussée des quatre Vallées en 1655, avait épousé, en 1634, Catherine de Pujols. Il testa, le 26 mars 1656, laissant :
    1. Jean, qui suit ;
    2. Pierre.

  4. Jean DE COMBES II, magistrat royal et juge de la vicomté de Nébousan, épousa, le 8 mai 1667, Gabrielle d'Agien, de laquelle il laissa :

  5. Pierre DE COMBES, magistrat royal et juge de la vallée de Barouse, qui épousa, le 11 février 1698, Jacquette Dupac. Il testa le 12 février 1726, laissant de son mariage :

  6. Frix DE COMBES, juge royal de la vallée de Barouse, conseiller du roi en 1737, épousa demoiselle Brigitte d'Aspect-de-Lez, et testa le 30 septembre 1741. Il eut pour fils :
    1. Jean-Jacques, dont l'article suit ;
    2. Jean-François de Combes.

  7. Jean-Jacques DE COMBES, écuyer, épousa en 1770 Marie-Christine-Agnès d'Albignac de Montal, dont il eut :
    1. Louis-Antoine-Marie-Etienne de Combes, garde du corps du roi, mort à l'armée commandée par le prince de Condé ;
    2. Brigitte-Gabriel de Combes, chanoine de Bayeux ;
    3. Frix-Aimard, qui suit.

  8. Frix-Aimard DE COMBES épousa Thérèse-Marguerite-Eulalie du Puy-Montbrun, dont il a : Aimard de Combes.
Armes : « De gueules à la tulipe d'argent, au soleil d'or à senestre, dardant sur une croix pattée d'argent. »

13 septembre 2009

Famille de Vittu

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome II, page 39
BnF/Gallica :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36862s

Armes: « D'argent, à deux massues de sable en sautoir ; alezé et cantonné en chef d'un croissant de gueules ; en flanc et en pointe, de trois quintefeuilles de gueules. »

Dessin de Amaury de la Pinsonnais publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb

VITTU (DE), famille, de Bretagne, originaire de Sicile, où elle portait le nom de Vito. Une de ses branches s'établit en Allemagne vers le quinzième siècle ; elle y est encore connue de nos jours sous le nom de Vitus. Une autre s'est réfugiée en partie dans le nord de la France, vers le milieu du dix-septième siècle, par suite des résolutions politiques qui l'avaient privée de sa fortune et de tous ses titres.
  1. Nicolas DE VITTU, épousa Jacquette de Labré, de laquelle il laissa :

  2. André-Charles DE VITTU né à Arras en 1664, officier de la marine royale. Il épousa Françoise Œil-de-bout, dont il eut :

  3. Jean-Louis de VITTU-KERSAINT né au mois de février 1693, créé conseiller et secrétaire du roi, maison et couronne de France, en la chancellerie établie par le parlement de Bretagne, prévôt de la connétablie et maréchaussée de France, maire en titre de la ville et communauté de Saint-Brieuc, etc., reconnu pour noble et déclaré tel par arrêt de S. M. du 11 avril 1743, en considération des services éminents rendus à la marine et à l'Etat par André-Charles de Vittu son père. Cet arrêt fut enregistré au greffe du parlement de Bretagne, le 8 mai 1743. Il avait épousé Françoise Legoff, dont sont issus :
    1. N*** de Vittu-Correc, officier de marine, mort à l'âge de vingt-trois ans ;
    2. Armand-Joseph, qui suit ;
    3. Jean-Pierre de Vittu-Ronxière, écuyer fit toutes les guerres de Hanovre. Il épousa, en 1752, Jeanne de Bédée Clos-Rouault, dont il eut : 1. François de Vittu-Ronxière, marié, en 1771, à Victoire le Bouetoux de Beauçais, dont sont issus un fils et deux filles morts sans postérité ; 2.° Jeanne, mariée, en 1770, à Guillaume-Louis, son cousin, mentionné plus bas ;
    4. N*** de Vittu-Ker-rac, jésuite, décédé en Angleterre ;
    5. Pétronille de Vittu-Kersaint, épouse de M. de Bédée Boisbras.

  4. Armand-Joseph DE VITTU-KER-RAOUL, écuyer, chef de nom et d'armes, avocat au parlement de Rennes, épousa, an mois de novembre 1748, Marianne de Geslin-Bourgogne. Il mourut en 1775, laissant, entre autres enfants :
    1. Guillaume-Louis, qui suit ;
    2. N*** de Vittu, mariée à M. Hay de la Rougerais ;
    3. N*** de Vittu, mariée à N*** Keruzec Gouastineau.

  5. Guillaume-Louis DE VITTU KER-RAOUL, écuyer, chef de nom et d'armes, épousa, en 1770, Jean de Vittu-Ronxière, sa cousine-germaine, et mourut en 1804, au retour de son émigration, pendant laquelle il avait servi jusqu'au licenciement dans la compagnie des gentilshommes bretons, et ensuite dans un corps franc à la solde de l'Angleterre. Il laissa :
    1. Jean-Louis-Prosper, dont l'article viendra ;
    2. Jean-Pierre de Vittu, écuyer, né en 1780, marié en 1805, à Marie de Bédée-Villeginglin, sa cousine ;
    3. Jeanne-Mauricette, née en 1777 ;
    4. Anne-Perrine-Marie-Adélaïde, née en 1785 ;
    5. Victoire-Louise, née en 1789.

  6. Jean-Louis-Prosper DE VITTU-KER-RAOUL, né en 1774, a émigré en 1791,et a fait la campagne de 1792 comme officier, à la suite du régiment de Royal-Vaisseau, et les deux suivantes, dans la même qualité au service de l'Autriche ; décoré du lys par S. M. en juin 1814, comme ayant eu l'honneur de lui-être présent avec d'autres gentils homme bretons.

10 septembre 2009

Mise en ligne des archives de Pau (64)

Les archives de l'agglomération de Pau viennent de mettre en ligne leurs registres numérisés (état-civil, registres paroissiaux, tables décennales, etc.).

L'adresse : http://archives.agglo-pau.fr/

Pour plus d'infos, voir les excellents articles de Geneablog et GénéInfos.

08 septembre 2009

Famille d'Espinassy

D'ESPINASSY. Marseille

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 148.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et Pierre d'Espinassy, de la ville de Marseille, etc.
Mariage de noble Honoré Espinassy, avec demoiselle Marguerite de Chasteauneuf, du 13 mai 1639, reçu par me Fulconis, notaire.

Mariage de noble Lazarin Espinassy, écuyer, homme d'armes du sr comte de Tende, fils de noble Honoré et de ladite demoiselle de Chasteauneuf, avec demoiselle Lucresse de Villages, du 2 août 1570, reçu par me Alphanty, notaire, collationné par Mallet, aussi notaire.

Commission de Mr le comte de Tende au capitaine Lazarin Espinas, pour faire la levée d'une compagnie de 150 hommes de pied, du 14 janvier 1570.

Autre commission de M. d'Angolesme, en faveur du capitaine Espinassy pour la charge, garde et commandement du lieu d'Istres, avec permission de lever 60 hommes, pour la défense dudit lieu, du 20 décembre 1585.

Sauvegarde et passeport du roi, au capitaine Lazarin Espinassy, gentilhomme de la reine mère, du 6 mars 1577, signé Henry et, plus bas, par le roi, Fiser (?).

Cahier de la noblesse de France, lors de l'assemblé générale tenue à Blois, dans lequel Lazarin Espinassy y est couché et nommé, pour l'intérêt de la ville de Marseille.

Mariage de noble Phéderic d'Espinas, capitaine de l'une des galères de France, fils de noble Lazarin, avec demoiselle Claire de Somaty, du 9 décembre 1614, signé Fabry, notaire.

Commission de M. le baillif de Fourbin, lieutenant général commandant les galères, portant subrogation de ladite charge en faveur du sr Espinassy pendant le temps de son voyage qu'il allait faire sur mer, du 1er juillet 1640.

Extrait de baptistère de noble Pierre Espinassy, fils de noble Phederic et de la demoiselle de Sommaty, du 31 janvier 1636.
Fait à Aix, le 26 septembre 1667.

06 septembre 2009

Palette de couleurs héraldiques pour Inkscape

La procédure pour créer une palette de couleurs personnalisée pour Inkscape est très simple :
  1. Copiez-collez une des fichiers gpl contenu dans C:\Program Files\Inkscape\share\palettes puis renommez-le en Heraldique.gpl
  2. Modifiez le fichier Heraldique.gpl en prenant exemple sur le code source ci-dessous. Pour chaque couleur, les 3 valeurs (entre 0 et 255) indiquent les quantités RVB (Rouge, Vert, Bleu) de la couleur. Ne mettez pas d'accent dans le nom des couleurs.
GIMP Palette
Name: Heraldique
#
000 000 000 Noir
255 255 255 Blanc
030 127 203 Azur
255 215 000 Or
020 148 020 Sinople
051 051 051 Sable
254 254 254 Argent
226 019 019 Gueule
150 085 120 Pourpre
254 195 172 Carnation
250 164 001 Orange


Ce qui nous donne la palette Inkscape ci-dessous :

05 septembre 2009

Gallica Août 2009

Nouveaux documents publiés sur Gallica dans la catégorie Biographies et généalogies pour le mois d'août 2009.

De Nimal. Brabant, Cambrésis, Hainaut
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5653891b

Armorial historique de Bresse, Bugey, Dombes, Pays de Gex, Valromey et Franc-Lyonnais, d'après les travaux de Guichenon, d'Hozier... les archives et les manuscrits, etc. avec les Remarques critiques de Pl. Collet
Révérend du Mesnil, Edmond (1832-18..)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54159264

Généalogie de la maison de Montesquiou-Fezensac
Chérin, Bernard (1718-1785) Vergès, Jean Thècle de (Abbé)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5606394d

Famille Gaudry / Girardin, Jules (1832-1888)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57066293

Généalogie historique de la maison de Chasteigner en Poitou, dressée sur les pièces justificatives insérées en l'histoire de cette maison, faite par André Duchesne,... sur plusieurs autres chartes anciennes, et ramenée jusqu'ici, d'après les titres originaux, monumens et documens authentiques
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56988962

Généalogie de la Maison de Bréhant en Bretagne
Bréhant, Napoléon-Charles-Bihi de (Marquis)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57066011

Notice généalogique sur la maison de Lur
Lur-Saluces, Henri de
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57009476

Généalogie de la famille Lamy de La Chapelle, depuis le patriarche (1305) jusqu'à nos jours (1873)
Lecler, André (Chanoine)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5698568q

Généalogie de la maison de Faucigny-Lucinge
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55422812

Maison Du Pontavice, Bretagne, Normandie et Maine, son histoire, sa généalogie et ses alliances
Du Pontavice, Paul (Vte)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56965097

Généalogies périgourdines. Notice historique, généalogique et héraldique sur la maison de Filhol de Mézières
Nastringues, Jehan de
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55403025

Maisons historiques de Gascogne, Guienne, Béarn, Languedoc et Périgord
Noulens, Joseph
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5540312j

Notice généalogique et historique sur la famille de Bary, originaire de Tournay en Hainaut, établie depuis 1806 à Guebwiller, en Alsace
Bary, Alfred de
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5688610k

Ferdinand de Lesseps, sa vie, son oeuvre
Bertrand, Alphonse (1850-1907), Ferrier, Emile
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5696102z

Généalogie de la famille Dlan, Deland, Delans, de Lan, Delant et Delan, de 1608 à 1899.
Delan, Alfred
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55431136

Notes pour le nobiliaire du Beauvaisis, d'après un manuscrit inédit du XVIIe siècle et autres documents originaux
Leblond, Victor (1862-1930)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106113

La Famille Hamelin... 2e édition
Schultz, Jeanne (Amélie-Cécile-Augustine-Jeanne, pseud. Ph. Saint-Hilaire)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5698340z

Généalogie de la maison de Montgrand
Montgrand, Godefroy de (1823-18..?)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5524873n

La Maison de Méaulne, par le Vte de Royer Saint-Micaud
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5695243x

De La Fosse. Normandie
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5664513p

Doré de Brouville. Lorraine en Champagne. Seigneurs de Fresnes, de Crépy, de Mehon, de Brouville, etc...
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56658895

Dictionnaire de biographie des hommes célèbres de l'Alsace : depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours. Tome 2
Sitzmann, Édouard (1836-1918)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56969583

Généalogie de MM. Lefebvre ou Lefébure Des Amourettes, de Cérisy, Du Bus
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5545883w

Recherches historiques, archéologiques et généalogiques : tableaux généalogiques et sceaux des seigneurs de Chevreuse
Moutié, Auguste (1812-1886)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5455424p

Notes et souvenirs de famille, la famille Humblot par P. Humblot
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5677900n

Notice généalogique et biographique sur la famille de Tarade et sur ses alliances
Tarade, Gilbert-Philippe-Émile de
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5695971n

Mémoire pour la famille d'Isoard-Vauvenargues
Mansais, Jules
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5695277q

Etudes historiques. IV. Notice sommaire généalogique sur la maison Du Vidal de Montferrier (titre de marquis) en Languedoc
Ténard, C.-P. (Abbé)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5687172n

Napoléon et sa famille
Masson, Frédéric (1847-1923)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5685927z

Jugement en faveur des princes de la maison de Valori
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5540090q

Généalogie de la famille Hémart et de ses alliances
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5545505n

La Maison d'Hébrard, issue des comtes Hébrards, ducs de Frioul, marquis de Trévise. Tome 2
Bourrousse de Laffore, Pierre-Jules de
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5682739j

La Maison d'Hébrard, issue des comtes Hébrards, ducs de Frioul, marquis de Trévise. Tome 1
Bourrousse de Laffore, Pierre-Jules de
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5682711g

Généalogie de la maison de Murat de Lestang
Murat, Mis de
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5544017t

Souvenirs de famille. Note sur la famille Bridon
Rousse, Joseph
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5543116f

Généalogie Révérend. Extraite de l'histoire de la Curée, de la maison Hüe et de ses alliances
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5543076c

Autour d'un foyer lorrain. La famille de Saint-Lambert, 1596-1795
Mangeot, Georges
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56874963

L'Inventaire des preuves de noblesse de la maison de La Rousse de Pélacot
Saint-Ahond, Amédée de (Cte)
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5544050f

Note relative à la maison de Clermont-Tonnerre
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5542403j

Biographie du général Cavaignac
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5607245w

Généalogie du sculpteur Pfaff, sa vie, ses oeuvres
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56968862

La Véritable origine de la très-illustre maison de Sohier
Carpentier, Jean-Baptiste
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5698420j

Etat civil de la famille Picou, recherches généalogiques et souvenirs de famille recueillis par Henri Jourdain
Jourdain, Henri
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5657291h

Armorial Toulousain, armorial général des familles nobles du pays toulousain. 1re partie
Brémond, Alphonse
http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54082731

04 septembre 2009

Famille de Mouttet

DE MOUTTET. — Tarascon

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 145.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et Olivier, Charles et Nicolas de Mouttet, de la ville de Tarascon, etc.
Testament de noble Jean de Mouttet, conseiller du roi René, par lequel il institue noble Jacques son fils, du 16 mars 1442, signé Morteris (?), notaire.

Provision de la commanderie de Bourdeaux en faveur de frère Galiot Mouttet, chevalier de Rhodes, du 28 novembre 1417.

Convention passée entre ledit commandeur de Mouttet et le frère Bertrand d'Arpajon, aussi chevalier, du 19 novembre 1417.

Mariage de noble Jean Moutte, le jeune, fils de Jacques, avec noble Catherine Aimini, du 4 décembre 1538, signé Candeleri, notaire.

Mariage de noble Jean Mouttet, le jeune, avec demoiselle Guillaume d'Ize, du 18 août 1545, reçu par me Jean Jacques, dudit Tarascon.

Testament de noble Jean Mouttet, plus jeune, par lequel il institue Jean Mouttet, son fils aîné, et fait des légats à Martin et Rostaing, ses autres enfants, auxquels il substitue, en cas de décès, Jean et Guilhen, ses frères, du 9 juin 1561, reçu par me Teissier, notaire.

Inventaire des biens de noble Jean, le petit, fait à la requête de demoiselle Guillaume d'Ize, sa veuve, par lequel apert qu'icelui Jean, le jeune, a laissé quatre enfants, savoir : Jean, Martin, Rostaing et Louis et que Jean et Guilhaume, frères du susdit défunt, ont été appelés pour être tuteurs desdites pupilles, comme oncles paternels d'iceux, du 9 juin 1561, signé Demousac, notaire et greffier de la cour royale de Tarascon.

Certificat du trésorier payeur de la compagnie d'hommes d'armes du sr comte de Tende, comme Jean de Mouttet, sr de Mollières, a été archer de ladite compagnie et couché sur le rolle du roi, du 2 mars 1582.

Mariage de Jean de Moutet, sieur de Molières, écuyer, fils de noble Jean de Mouttet et de la demoiselle d'Ize, avec demoiselle Marie de Raoulx, du 9 novembre 1584, signé Thoro, notaire.

Sauvegarde de M. le duc de Montmorency en faveur de Jean de Mouttet, sr de Mollières, du 8 juillet 1586.

Mariage de noble Rostan de Mouttet, écuyer, fils d'autre noble Jean, sr de Mollières, avec demoiselle Jeanne de Georges, du 6 novembre 1609, signé Russel, notaire de Nîmes.

Passeport du prince d'Orange et congé à Rostaing de Mottet pour avoir bien servi aux provinces unies du pays, dans la compagnie de M. de Chastillon avec son congé, des 12 et 13 juin 1609.

Preuves de chevalier de noble Jean de Mouttet, fils de Rostaing, de l'année 1627.

Passeport et congé du sr de V***, capitaine d'une compagnie au régiment de Garde du roi, en faveur de Mouttet, l'un de ses soldats, du 3 septembre 1630.

Requête présentée à M. de Vitry par Olivier de Mouttet, capitaine d'une compagnie de milice pour avoir congé, n'ayant plus de soldats, avec l'ordonnance au bas de M. le maréchal de Vitry, du 17 janvier 1636.

Lettres du roi portant provision d'une charge de capitaine au régiment du sr comte de Roussillon en faveur d'Olivier Mouttet, du 25 février 1638, signées Louis et, plus bas, par le roi, Sublet, scellées.

Congé de M. le comte d'Harcourt, pour deux mois, en faveur du sr de Mouttet, capitaine au régiment de Roussillon, du 28 novembre 1640.

Sauvegarde donnée par M le prince de Condé au sr de Mouttet, touchant le logement des gens de guerre, en ses maisons et metteries, du 2 avril 1641.

Autre sauvegarde du roi en faveur du sr Olivier de Mouttet, capitaine au régiment de Roussillon, dudit jour 2 avril 1641.

Lettres de son altesse de Mercœur au sr de Mouttet, pour aller au devant du roi, du 27 décembre 1659.

Extrait de la bulle du grand maitre, portant provision de la commanderie de Bourdeaux, en faveur de Jean de Mouttet, chevalier de l'ordre St Jean de Jérusalem, du 25 mars 1665.

Mariage de noble Olivier de Mouttet, écuyer, fils de noble Rostaing, avec demoiselle Jacquette de Goson, du 19 juillet 1660, signé Gardel, notaire.

Ordre de M. de Montmorency au sr de St Rémy de faire une levée de 100 hommes, pour la défense du château de Tarascon et autres places de ladite province, du 12 août 1536.

Commission du sr de St Rémy qui subroge Jean Mouttet pour faire la susdite levée de 100 hommes, du 1er septembre 1536.

Lettres patentes du roi François en faveur du sieur Boniface de la Molle, pour faire une levée de mil hommes, avec la commission, au bas, du sr de la Molle, capitaine, à Jean Mouttet, pour en lever autant qu'il pourra, affin d'accomplir sa bande, des 28 juillet 1541 et 28 mai 1542.

Mariage de noble Jean Mouttet le vieux, avec demoiselle Anne Grille, du 20 août 1544, signé Salomé, notaire.

Mariage de Guilhen Mouttet, écuyer, fils de noble Jean et de ladite demoiselle de Grille, avec demoiselle Pierrette de Gras, du 17 janvier 1573, signé Bret, notaire.

Sentence du lieutenant d'Arles, en laquelle Guillaume de Mouttet est qualifié écuyer et gentilhomme servant de la reine mère et demande délivratoire, attendu sa noblesse, du 24 septembre 1580.

Lettres patentes de la reine, mère du roi, par lesquelles elle retient un de ses gentilshommes servants le sr Guillaume Mouttet, en considération de ses services, du 10 janvier 1580, signées Catherine et, plus bas, par la reine mère du roi, Chantereau, dument scellées de son cachet, au dos desquelles est l'acte de serment presté par ledit sieur de Mouttet, dudit jour 21 janvier audit an, avec un Certificat du sr de St Martin, maitre d'hôtel ordinaire de la reine mère, comme le sieur de Mouttet est un de ses gentilshommes servants, du 15 décembre 1581.

Autre Certificat du trésorier de la compagnie d'hommes d'armes du sr comte de Carces, comme Guillaume de Mouttet est gendarme de sad. compagnie et couché sur le rolle du roi et payé de son état et solde, lhors des monstres, du 2 mars 1582.

Passeport du roi en faveur de capitaine Mouttet, gentilhomme ordinaire servant de la reine mère, du dernier décembre 1582.

Lettre missive du roi au sr de Mottet, au bas de laquelle est écrite de sa main : assurez vous toujours de mon amitié, je vous prie, du dernier juillet 1584.

Testament de noble Jean Mottet le vieux, par lequel il institue noble Guilhen, son fils, du 9 juillet 1587, signé Passemard, notaire.

Lettre du roi Henry à l'abbesse de Tarascon, par laquelle lui marque de recevoir religieuse Marguerite de Mouttet, fille du sr Mottet, gentilhomme, sans rien payer, attendu les services que sond. père lui a rendus.

Mariage de François de Mottet, écuyer, fils de noble Guilhen, avec demoiselle Isabeau de Guibert, du 26 septembre 1611, signé Contaud.

Passeport et congé de M. le comte d'Harcourt, en faveur dudit Mottet, enseigne d'une compagnie du capitaine Mouttet, au régiment de Roussillon, du 29 novembre 1639.

Mariage de Nicolas de Mouttet, écuyer, fils de noble François, avec demoiselle Marguerite de Mulet, du 16 août 1640, signé Saunier, notaire.

Donation faite par François de Mouttet en faveur de noble Charles, son fils, du 29 octobre 1646.
Fait à Aix, le 7 septembre 1667.

01 septembre 2009

Famille du Port

DU PORT. — Arles

Armes : d'azur, à trois pals d'argent, à une fasce du même.

Source : Les maintenues de noblesse en Provence par Belleguise. Page 144.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54106328

Entre le P. G., etc., et noble François du Port, écuyer, habitant de la ville d'Arles, etc.
Requête sommaire faite par le juge mage en la province bailliage de Bugey, séant à Bellay, à la requête de noble Guillaume Duport, tant en son nom que de Jean-François et Pierre Duport, ses cousins, habitants de la ville d'Arles, que de Beaucaire, concernant la noblesse de ladite famille Duport, apparaissant Jean-Guillaume être venu de Savoie en la ville de Beaucaire, ou il fut marié avec demoiselle Claude Duplan, en l'année 1542, d'où descendit Guillaume du Port, successeur d'icelui lesdits François et Pierre Duport, ascendants du produisant, ladite sommaire preuve faite à Bellay en Savoie, le 9 décembre 1581, signé de Malliany, juge mage, du Poisat, procureur fiscal, ensemble les témoins ouys, originellement et dument scellé.

Hommage presté par noble Pierre Duport, pour sa terre et fief de Pierre Chastel, dument signé Pielle, de Melian et Borrelly, le 22 février 1563.

Autre hommage presté par ledit noble Pierre Duport et pour le même fief, le 27 octobre 1576, dument scellé et signé, comme dessus.

Extrait de mariage de François du Port, écuyer, natif de la ville de Beaucaire en Languedoc, habitant en la ville d'Arles, et demoiselle Jacqueline de Piquet, fille de Pierre Piquet, écuyer, et de demoiselle de Porcelet, du 5 février 1586, signé Moussac, notaire.

Testament fait par ledit François du Port, écuyer, par lequel il institue ses héritiers, Richard, François, Guillaume et Louis du Port, ses enfants légitimes et naturels et de ladite demoiselle de Piquet, en date du 30 octobre 1601, signé Raybaud, notaire.

Extrait de mariage de noble Richard Duport, fils de François, avec demoiselle Marie Dunal, native de la ville de Nîmes, du 21 juillet 1621, insinué le 5 novembre même année, signé Aynaud.

Mariage dudit noble François du Port, produisant, fils de Richard, avec demoiselle Pierre d'Aiguières de Méjanes, le 8 février 1652, signé Marquel, notaire.

Certificat du greffier de la maison de ville d'Arles, comme François du Port, aïeul du produisant, fut nommé et fait consul de ladite ville du rang des nobles en l'année 1591, et noble Richard du Port, père de l'assigné, fut fait consul du rang des nobles en l'année 1629, en date ledit Certificat du 9 mars dernier, signé Véran.
Fait à Aix, le 13 septembre 1667.
eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+