11 janvier 2007

La maison Costa de Beauregard

Source : Annuaire de la noblesse de France 1861
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k365890/f175.item
Cette maison, d'ancienne noblesse, est originaire de Gênes et issue, d'après la Chesnaye des Bois, de Rustico Costa, vivant au XIIe siècle. Alemano Costa, amiral génois et Benvenuto Costa général des galères de la république, s'illustrèrent dans les guerres contre les Pisans et les Vénitiens. On trouve encore Oberto Costa, commandant la flotte de la république de Gênes et ambassadeur auprès du roi de Sicile en 1269; Antoine et Vincent Costa, son fils, qui rendirent d'importants services aux rois de France Charles VI et Charles VII. Ce dernier prince concéda en 1428 à la maison Costa le droit de porter au chef de leurs armoiries deux fleurs de lis d'or, accostant une étoile de même. Le roi Louis XIV, par lettres patentes datées de Sedan, en juillet 1654, permit à Jean-Baptiste Costa de remplacer l'étoile par une troisième fleur de lis.

C'est ce Jean-Baptiste Costa, comte de Villars, seigneur de Cernes et de la Moffe, qui s'attacha le premier au service de la maison de Savoie, devint président en la cour souveraine de Chambéry, contrôleur général des finances du duc Charles-Emmanuel, puis président du conseil d'État en 1634. Il fut chargé d'une mission diplomatique près la cour de Madrid en 1633, et obtint de Madame Royale de Savoie l'érection en comté de la baronnie de Villars, qu'il avait achetée au pays de Bugey en 1627.

La maison Costa s'est alliée à Gênes avec celles des Fieschi, des Spinola, des Fornari, des Boccanegra, des Montaldi ; en Savoie, aux Guiroud, aux Challes ; en France, aux Auberjon de Murinais, aux Passerat de Silans, aux Saint-Georges de Vérac, aux Pourroy de l'Auberivière de Quinsonnas, etc.

Joseph-Alexis-Barthélemy, marquis Costa de Beauregard, né en 1726, auteur de plusieurs ouvrages d'agriculture, est décédé en 1797, laissant pour héritier Joseph-Henri, marquis Costa de Beauregard, son fils, qui cultiva la peinture et les lettres, il signa comme chef d'état-major général et commissaire du roi de Sardaigne le traité de Querasco avec l'empereur Napoléon, alors général en chef de l'armée française.

Le chef actuel est Léon, marquis Costa de Beauregard, marié en 1834 à Marthe de Saint-Georges, fille du marquis de Vérac, dont il a neuf enfants. Leur fils aîné a épousé, le 17 avril 1860, Emilie Pourroy de l'Auberivière de Quinsonnas. Un des cadets, Paul-Gabriel Costa de Beauregard, enseigne de vaisseau, est passé au service de France en 1860.

Armes : d'azur, à trois bandes d'or, au chef cousu d'azur, chargé de trois fleurs de lis d'or.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+