22 janvier 2005

Jehan Daniel et Jacomine Gisle

Contrat de mariage de Jehan Daniel et Jacomine Gisle du 27 avr 1659












15 janvier 2005

Généalogie personnelle : Familles Théus et Lautaret

Ci-dessous des retranscriptions d'actes envoyés par Dominique THEUS concernant les familles THEUS et LAUTARET à St Vincent les Forts

Baptême de Jean THEUS
le 4 septembre 1752 à St Vincent les Forts
Jean Théus fils de Claude et de Marie Chevalier ? est né et a été baptisé le quatre septembre [1752] le parrain a été Blaise Théus et la marraine Marianne Théus présents les soussignés - Claude Théus, B Théus, Jean Chabrane, Bernard, Bernard, Raybaud

Baptême d'Antoine LAUTARET
le 11 août 1752 à St Vincent les Forts
Antoine Lautaret fils de Jean et de Suzanne Manuel légitimement mariés est né et a été baptisé le onze aout (1752) [...] le parrain a été Jean Baptiste Lautaret et la marraine Suzanne Lautaret et présents les soussignés - Lautaret, Lautaret, Théus

Baptême d'Estienne LAUTARET
le 12 juillet 1721 à St Vincent les Forts
Estienne Lautaret fils d'André et Anne Théus légitimement mariés [...] a baptisé le douze juillet l'année mil sept cent vingt un dont le parrain a été Etienne Theus son aieul sa marraine Suzanne Théus en foy de quoi j'ai signé avec les témoins - Lautaret, Rolland

Baptême de Marie THEUS
le 15 juin 1721 à St Vincent les Forts
Marie Theus fille du Sr Etienne Theus et de ? Reynier de cette paroisse est née et baptisée le quinsième du mois de juin mille sept cents vint un dont le parrain a été Sr Joseph Théus et la marraine demoiselle Marie Théus tous de cette paroisse en foy de quoi j'ai signé avec les témoins - Joseph Théus, Marie Théus, Théus, Théus, B Liotard

Baptême de Marie ROLLAND
le 17 mai ? à St Vincent les Forts
Marie Rolland fille de Joseph et de Elisabeth Lautaret de ce lieu de St Vincent légitimement mariés est née et baptisée par moi curé soussigné le dix sept may de l'année cy dessus son parrain a été Sr Jean Lautaret son oncle marchand à Caral ? et sa marraine Françoise Arnaud femme à Antoine capitaine chatellain le tout aux présences des soussignés - Jean Lautaret, Antoine Lautaret, Elisabeth Lautaret, Joseph Rolland, Savornin curé

Mariage de Michel MARTIN et Marie LAUTARET
le 4 février 1698 à St Vincent les Forts
Maitre Michel Martin notaire royal fils de Claude et de Honnorade Piolle de la paroisse de Seyne et Marie Lautaret fille d'André et de Jeanne Tourniaire ont reçu de moi curé soussigné la bénédiction nuptiale le quatre février mille six cent nonante huit dans le saint sacrifice de la messe [...]

Baptême de Pierre THEUS
le 25 jan 1698 à St Vincent les Forts
Pierre Theus fils de Pierre et de Magdelaine Liotard légitimement mariés a été baptisé par moi curé le vingt cinq janvier mille six vent nonante huit son parrain a été Pierre Alphand d'Ubaye et la marraine Catherine Martel le tout en présence des soussignés - Pierre Alphand, Pierre Theus, Theus ?, Liotard, Reynaud, Theus ?, Savornin curé

Baptême de Marie de LAUTARET
le 17 octobre 1677 à St Vincent les Forts
Marie de Lautaret fille d'André et Jeanne Tourniaire du présent lieu de Saint-Vincent a été portée... les sacrements du baptême et baptisée le 17 octobre 1677 par moi curé ? son parrain mr Joseph de Lautaret seigneur de St Vincent et Lauzet avocat en la cour et sa marraine Suzanne Tourniaire son aieule maternelle présents mr Granière ? ....

11 janvier 2005

Transcription de l'acte de mariage de David de Lautaret avec Isabeau d'Augier

Information fournie par Jean Luc Lescuyer d'après des recherches de Philippe B. Le Hors

Archives municipales de Digne
Registres des mariages E2
Année 1616

L'an susdit et le cinquiesme jour du mois de juin a esté celebré en face de notre Ste Mere l'Eglise, mariage entre Mr David de L'Autaret Docteur en medecine du lieu de St Vincent habite en ceste ville de Digne fils d'Antoine dudict St Vincent et Damoiselle Claude Chabote dudit lieu et Damoiselle Isabeau D'Augier fille de Mr Pierre Augier advocat de [ ] au siege de la pnte ville de Digne et Damoiselle Catherine Martelle de ceste dicte ville de Digne [ ] a l'[accomplissement] celebration duquel mariage a esté procédé par nous pierre pellissier ptre Docteur en Ste theologie prieur de Nogeant vicaire Gral et officiel en l'Eglise de ceste dicte ville, dans l'Eglise scituee dans la maison Epale en presance des parents desdictes parties, et plusieurs autres lesquels sur les publications ont dict et Declairé entre ledict Sr De L'autaret et Damoiselle Isabeau D'Augier, ny avoir ... aulcun legitime ou canonique empechement [ ] au prealable ledict sieur de Lautaret resceu l'absolution a luy necessaire pour la renonciation et abiuration de la religion prethendue reformee qu'il a faicte entre nos mains et pour estre la verite [...] soussignes

[...] ledict Sieur de Lautaret, Mtr pierre Augier pere de ladte mariee, et Jacques Ventes apoticaire de ceste ville

Suivent les signatures de Pellissier Vicaire Gnal de l'eglise de Digne
Lautaret D. M.
Augier prt
Ventes present

09 janvier 2005

Famille Guillemot


Une photo de 1908 avec Jeanne Guillemot, Augustine Floriet, Louis et Robert Guillemot.

02 janvier 2005

La maison de Laugier


Annuaire de la noblesse de France et des maisons souveraines de l'Europe
BNF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036575
Armes : d'argent, au lion de gueules.
La maison de Laugier, en latin Laugerii, a toujours tenu un rang distingué depuis sept cents ans parmi la noblesse de Provence. Barcillon de Mauvans, le critique le plus éclairé et le plus impartial des prétentions et des titres des maisons provençales, reconnaît que celle des Laugier, seigneurs de Villars, de Verdaches et de Beaucouse, est d'ancienne chevalerie. Les archives publiques et les cartulaires du pays , les historiens Nostradamus, Bouche, Ruffi, Maynier, etc., mentionnent fréquemment les premiers auteurs et les rejetons distingués de la famille de Laugier. On voit les chevaliers qu'elle a produits assister dès le XIIème siècle les comtes de Provence dans leurs traités, leurs différends, leurs guerres et leurs expéditions. Depuis la réunion de l'héritage de Charles d'Anjou à la Couronne de France, la maison de Laugier a toujours servi nos rois, principalement dans la carrière des armes et elle a perdu un grand nombre des siens sur les champs de bataille.

Les preuves et les maintenues de noblesse de 1460, 1667 et 1669 établissent sa filiation depuis Raymond de Laugier, chevalier co-seigneur de l'lsle , qui embrassa en 1133 le parti de Raymond Béranger 1er comte de Provence, contre les barons de Baux, ses compétiteurs. Il est nommé le neuvième parmi les barons et seigneurs qui prêtèrent serment à ce souverain, à Tarascon, en 1146, réunion qui est la première trace dans l'histoire de Provence d'une convocation ou assemblée des États. Guillaume de Laugier de l'Isle, petit-fils de Raymond, fut l'un des garants du traité de mariage entre Alphonse II, comte de Provence, et Garsinde de Sabran héritière du comté de Forcalquier.

Bertrand de Laugier, neveu de Guillaume, fut l'un des barons que Romée de Villeneuve, grand sénéchal de Provence, envoya auprès de saint Louis pour négocier le mariage de Charles II d'Anjou, frère de ce roi, avec Béatrix de Provence, en 1245. Guillaume laissa de Faydide d'Agoult entre autres enfants Isnard de Laugier, qui suivit, dit-on, Charles d'Anjou à la première croisade de saint Louis. Elzéar de Laugier fut l'un des seigneurs que la reine Jeanne envoya en 1348 vers le pape Clément VI pour justifier cette princesse du meurtre d'André de Hongrie, son premier mari.

La maison de Laugier se divisa en deux branches en 1512, à la mort d'Antoine de Laugier, qui avait épousé Romaine de Barras et en avait eu trois fils, Pierre, Louis et Elzéar; ce dernier était protonotaire du Saint-Siège apostolique.

  1. Pierre, l'aîné, continua la branche directe, celte des seigneurs de Villars et de Verdaches, fiefs dont ils avaient hérité par mariage. Elle était représentée de nos jours par Louis Henri, comte de Laugier Villars, qui entra au service au régiment du roi, en 1782, fit les campagnes des princes et se distingua en 1793 à l'affaire de Berscheim, où il enleva, lui septième, une pièce de canon. Il servit ensuite en Flandre et en Hollande dans le régiment des hussards commandé par le duc de Choiseul Stainville. En 1814 Louis XVIII le nomma officier supérieur dans la compagnie des gendarmes de la garde du roi. L'année suivante il reçut le commandement de la légion de la Meurthe dont il fut colonel jusqu'en 1820. Le comte de Laugier Villars est mort à Paris le 2 décembre 1831 ; son fils est le seul représentant des différentes branches de cette ancienne maison.
     
  2. Louis de Laugier, frère puîné de Pierre, forma la branche cadette, dite des seigneurs de Beaucouse , qui s'est éteinte ainsi que ses deux rameaux du Puy et de Bellecourt, vers la fin du XVIIIème siècle. Son dernier rejeton mâle, Joseph Charles de Laugier Beaucouse, lieutenant de vaisseau , eut les deux jambes emportées au combat naval qui fut perdu contre l'amiral Rodney, le 13 avril 1782 ; il servait sur le vaisseau la Ville de Paris commandée par le comte de Grasse, et mourut de ses blessures à la Jamaïque, où les Anglais l'avaient conduit prisonnier. Sa soeur Louise Henriette de Laugier épousa en 1805 Joseph Balthasar Alexandre de Roux de Laric, des comtes de Ruffo de Calabre ; elle lui apporta la terre de Beaucouse dont il a ajouté le nom au sien, à cause de l'estime professée pour ce nom dans la ville de Digne.

La maison de Laugier s'est alliée à celles d'Agoult, d'Alleman, d'Arbaud, de Barras, de Baschi, de Castellane, de Champlois, de Champorcin, de Messey, de Pontevès, de Pontis Verdaches, de Roux de Laric, de Servières et de La Tour du Pin Gouvernet. Consultez sur cette famille : l'État de la Provence dans sa noblesse, par l'abbé Robert de Briançon; l'Histoire de la principale noblesse de Provence, par Maynier; celle du Comtat Venaissin, par Pithon-Curt ; l'Histoire héroïque de la noblesse de Provence, par Artefeuil; le Dictionnaire de la noblesse de la Chesnaye des Bois.

(Résidences : Paris; Gagny, Seine-et-Oise; Château Redon, Basses Alpes.)

Alfred Charles Étienne, comte de Laugier Villars, né 12 mars 1801 , ancien officier de cavalerie, chevalier de première classe de l'ordre royal et militaire de Saint Ferdinand , et chevalier surnuméraire de l'ordre royal de Charles III, marié 24 mars 1843 à Charlotte Marie Auguste Pétronille de Messey, fille d'Eugène Alexandre Auguste, comte de Messey, et de Henriette Françoise Marie de Bassompierre, dont : Pauline Marie Eugénie de Laugier Villars, née 28 février 1844.

Armes : d'argent, au lion de gueules.
Couronne de comte.
Cimier : Un lion issant de gueules.
Support : deux lions de gueules.
Devise : Non fortior alter.

Sépulture de Marie Villain

Registres paroissiaux et d'état civil de la Sarthe, Le Bailleul

Le même jour et an que dessus (12 janvier 1732) a été inhumée au grand cimetière de ce lieu par nous prêtre vicaire soussigné de Crosmières Marie Villain, agée de 40 ans ou environ décédée...

...du jour précédent vivante épouse de Urbain Dubois, bêcheur, en présence de Jean Villain, son frère de la Chapelle d'Aligny, de Thomas Roynay et autres qui ont dit ne savoir signer de ce enquis.

Mariage d'Urbain Dubois et Marie Villain

Mariage trouvé dans les registres paroissiaux et d'état civil de la Sarthe, Le Bailleul
Le 1er jour de juin 1717 fut faite la bénédiction nuptiale entre Urbain Dubois, assité de Laurent Dubois et Gabriel Lusseau, ses oncles et Pierre Patry, son beau-frère, et Marie Villain, assitée de Etienne Villain, son père, de Françoise Martin, sa belle-mère et de ? Villain, sa tante...

Mariage Urbain Dubois x Marie Villain

Mariage d'Urbain Dubois et Michelle Métayer

Mariage trouvé dans les registres paroissiaux et d'état civil de la Sarthe, Le Bailleul

Le 20ème jour de juin 1758 après publication de bans faite canoniquement dans cette église sans aucune opposition ou empêchement quelconque venu à notre connaissance ont été épousés par nous curé soussigné, Urbain Dubois, garçon majeur, fils de deffunts Urbain Dubois et de Marie Villain...

...ses père et mère, d'une part, et Michelle Métayer, fille de deffunt René Métayer et de Michelle Dolbeau, présente et consentante, d'autre part...

Parenté avec Urbain Dubois :
eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+